Rugby

Chez les Messieurs, Boitsfort assure son maitien parmi l'élite en match de barrage.

Le Kituro Ovalie a jeté toutes ses forces dans la bataille pendant 80 minutes en finale du championnat féminin face aux Gazelles de Dendermonde mais le courage ne suffisait pas samedi dans l’enceinte du stade Nelson Mandela. 

Plus puissantes et plus réalistes, les Flandriennes ont mis dix minutes pour trouver l’ouverture dans la défense schaerbeekoise (12-0). À partir de cet instant, Dendermonde contrôla les débats et creusa l'écart aux retour des vestiaires (24-0). Les joueuses de David Volant sauvèrent l'honneur en fin de match mais ne pouvaient empêcher les Gazelles de Dendermonde de décrocher,logiquement, le 11e sacre de leur histoire.

Boitsfort en D1

En match de barrage chez les messieurs, contre une équipe du RFC Liégeois (2e de D2) visiblement pas au sommet de sa forme et déforcée par de nombreuses absences, Boitsfort n’a eu aucun mal à assurer son maintien parmi l’élite au terme d'un match à sens unique. 

Avec un effectif au grand complet, les joueurs d'Antoine Plasman et Laurent Oosters ont viré à la pause avec un avantage conséquent 40-0. Bis repetita en seconde période que Boitsfort terminait en plantant ses 10e et 11e essais de la rencontre (69-14). Le RFC Liégeois n'avait pas fait mystère d'un manque de moyens humains pour rejoindre la D1.

Un succès qui venait embellir un peu plus encore la journée des Boitsfortois qui étaient sacrés champions de Belgique en U18 au terme d’un véritable thriller. Menés 5-17, les jeunes pensionnaires du plateau de La Foresterie ont égalisé dans les arrêts de jeu (17-17) avant d’être déclarés vainqueurs au nombre d’essais inscrits. Chez les U16, le Royal Kituro a conservé son titre de champion de Belgique. L’équipe schaerbeekois termine la saison invaincue après avoir pris la mesure de Soignies en finale du championnat (26-10).