La fin du Tournoi pourrait se dérouler en octobre avec l’accord de World Rugby.

Le rugby italien n’est décidément pas épargné. Après l’annulation, lors du dernier Mondial, de son dernier match face aux All Blacks, conséquence du typhon Hagibis au Japon et synonyme d’élimination, l’Italie ne jouera pas ses deux derniers matchs du Tournoi des Six Nations. Au déplacement en Irlande, déjà reporté depuis une semaine, conséquence de l’épidémie de Covid-19 (l’Italie est le premier foyer européen), est venu s’ajouter le report sine die de la rencontre prévue contre l’Angleterre à Rome le 14 mars. "Le comité du Six Nations a pris note du décret publié par le gouvernement italien le 4 mars et a décidé de reporter les trois matchs entre l’Italie et l’Angleterre (hommes, femmes et moins de 20 ans) qui devaient se dérouler le week-end prochain à des dates ultérieures", a indiqué l’organisation de la compétition.

Au contraire des rencontres qui devront se jouer à huis clos en football, le comité des Six Nations a privilégié la solution du report. La fédération italienne a privilégié un report à un huis clos, financièrement très pénalisant. Les matchs reportés pourraient être disputés en octobre, mais ne s’agissant pas d’une fenêtre officielle de tests, World Rugby devrait intervenir pour obtenir la libération des internationaux.

Sur le plan sportif, rien n’était évidemment joué avant les dernières joutes. Avec le jeu des bonus offensif et défensif, il y a potentiellement dix points à prendre en deux matchs, pour chaque nation. Par exemple, un seul revers des Bleus et les résultats d’Irlande - Italie et d’Italie - Angleterre revêtiraient une importance certaine.

Le précédent report de rencontres du Tournoi pour raisons sanitaires remontait à 2001, quand le calendrier avait été bouleversé par une épizootie de fièvre aphteuse au Royaume-Uni, décalant trois matchs à l’automne. Des matchs du Tournoi reportés, on l’avait aussi connu en 1985 et 2012 (vague de froid). Les autres matchs du Tournoi (Angleterre - pays de Galles ce samedi et Écosse - France, dimanche) devraient se dérouler comme prévu.