Sur le papier, l’Angleterre semble avoir le plus de chances de ramener la coupe à la maison, pour la première fois depuis 2017. Les vice-champions du monde se déplacent en effet à Rome, où le demi de mêlée Ben Youngs honorera sa 100e cape, et tout autre résultat qu’un succès bonifié serait une énorme surprise face à la Nazionale, lanterne rouge et corrigée par les Irlandais (50-17) samedi dernier à Dublin, et abonnée à la cuillère de bois lors des quatre dernières éditions. La France et l’Irlande connaîtront le résultat des Anglais avant de s’affronter au Stade de France, en soirée, devant des tribunes vides. Les Bleus, qui n’ont plus soulevé le trophée depuis le Grand Chelem réalisé en 2010, espèrent une perf italienne pour continuer à rêver, mais un succès bonifié face aux Français assurerait aux Irlandais, leaders actuels, le gain du trophée.

5e journée (samedi) : Galles - Écosse (15 h 15) ; Italie - Angleterre (17 h 45) ; France - Irlande (21 h 05). Classement : 1. Irlande 14 pts ; 2. Angleterre 13 ; 3. France 13 ; 4. Écosse 10 ; 5. Galles 7 ; 6. Italie 0.