Le Beer Lover’s Marathon revient à Liège ce dimanche pour sa 4e édition.

Le Beer Lover’s Marathon est un ovni dans le paysage de la course à pied. Et il ne s’en cache pas, accueillant même comme un compliment le mot "kermesse" pour le définir ! Ce dimanche, quelque 1 800 marathoniens venus des 4 coins du pays mais aussi de l’étranger vont à nouveau débarquer au cœur de Liège pour courir dans un esprit festif et sans prise de tête. Tout au long des 42,195 km de la 4e édition de ce concept un peu barge, les participants, invités à se déguiser en super-héros, trouveront 15 ravitaillements permettant de déguster autant de bières spéciales. Sans obligation et chacun selon ses envies, l’amusement étant le but recherché, plutôt que l’excès. L’ambiance festive tout au long du parcours y ajoute une touche particulière. "Liège n’est pas la Cité ardente pour rien", nous rappelait l’organisation.

Les escaliers de Bueren en guise d'apéritif

Les participants adorent. La course affiche d’ailleurs sold-out depuis belle lurette. Et si on ne vient pas au BLM pour jouer le chrono, il y a bel et bien un classement et un parcours à boucler, en 6 h 30 maximum. Le Bruxellois François Stockmans, plus de 125 marathons au compteur, fut le premier lauréat en 2016. Depuis, il n’a pas raté une seule édition et sera encore au départ ce dimanche. "Un marathon superbe organisé par une équipe au top", indique-t-il.

Depuis, c’est Sébastien Mahia, un autre infatigable, qui lui a succédé au palmarès. Il sera à nouveau présent dimanche avec l’espoir de réaliser la passe de trois. "Ce qui est génial, c’est la 3e mi-temps sur la place Saint-Lambert avec bières à volonté", rigole le Jambois. "Je suis tombé sous le charme de cette course en 2017 lors de ma première participation. Attention, c’est un marathon festif mais aussi très difficile. Avec notamment la fameuse ascension de la montagne de Bueren et ses escaliers en début de course."