Jamais autant de personnes n’avaient pris part à un événement de course à pied en même temps. Ce dimanche, Wings for Life World Run a réuni 184.236 participants à travers le monde, issus de 195 nations. Ils ont couru pour ceux qui ne le peuvent pas. Les droits d'inscription et les dons ont permis de récolter un total de 4,1 millions d'euros pour la recherche sur la moelle épinière.

C’est le Suédois Aron Anderson, avec 66,8 km, qui a remporté la compétition masculine pour la troisième fois après ses victoires en 2017 et 2018, alors que la Russe Nina Zarina (60,2 km) s’est imposée chez les femmes pour la troisième fois elle aussi après ses succès en 2019 et 2020.

En moyenne, les participants ont parcouru à pied ou en fauteuil roulant 12,3 km au moment où la ligne d'arrivée mobile les a rattrapés et dépassés.

En Belgique également, de nombreuses personnes ont couru pour la bonne cause. À Liège, Martin Maes et Roger Habsch ont donné le meilleur d’eux-mêmes pour rester devant la Catcher Car. À Boortmeerbeek, Sofie Lenaerts et Seppe Smits ont couru le long du canal avec une voiture virtuelle dans leur sillage.

Un concept de course unique

Wings for Life World Run est la course à pied la plus grande au monde. Il n'y a ici pas de ligne d'arrivée physique à franchir, mais une application sur votre smartphone avec une ligne d'arrivée virtuelle qui se met à votre poursuite pour vous rattraper. Vous commencez exactement à la même heure que des milliers d'autres participants du monde entier.

Vous commencez à l'endroit de votre choix exactement au même moment que les autres participants du monde entier. En Belgique, c’était à 13 heures précises. Une demi-heure après le coup d’envoi virtuel, la ligne d'arrivée commence sa poursuite sur votre smartphone. Dès que vous êtes rattrapé, votre course se termine. Le grand gagnant du Wings for Life World Run est le coureur qui est le tout dernier (au monde !) à continuer sa course.

© KREW Collective

Depuis 2014, 925 096 participants ont pris part à la course alors que 9 034 954 km ont été parcourus et 33,3 millions d'euros collectés. 100 % des frais d'inscription et des dons sont directement reversés à la recherche sur la moelle épinière.

"Pour moi, en tant que personne atteinte d'une lésion de la moelle épinière, il est vraiment étonnant et gratifiant que plus de 180 000 personnes aient décidé de participer au Wings for Life World Run pour aider les chercheurs à trouver un remède", explique le Suédois Anderson, triple vainqueur de la course chez les hommes dans sa catégorie. "Cette épreuve m'apporte tellement de joie. J’adore y participer. Je tiens à exprimer mes remerciements à tous les autres coureurs aujourd'hui, car ils contribuent tous à une cause importante. Alors merci du fond du cœur !"

La date de la neuvième édition du Wings for Life World Run a été fixée au 8 mai 2022. Les inscriptions sont déjà ouvertes. www.wingsforlifeworldrun.com.