Janvier, le mois des bonnes résolutions sportives: comment les tenir sur la durée?

Chaque année à cette période, on se fixe des résolutions. Se mettre à la course à pied, par exemple. Mais comment faire pour vraiment s’y tenir? Le programme "Je cours pour ma forme" peut être une bonne solution.

Igor Risbane ("Zatopek Magazine")
Janvier, le mois des bonnes résolutions sportives: comment les tenir sur la durée?
©Shutterstock

Quelles résolutions avez-vous prises pour cette nouvelle année?

Dans la plupart des sondages, faire plus de sport apparaît dans le top 5, où l'on retrouve généralement les phrases suivantes:

  • "faire plus de sport"
  • "perdre du poids"
  • "lutter contre le stress"
  • "arrêter de fumer et boire moins"
  • "lire davantage"

Telles sont donc les principales promesses que l’on se fait à soi-même.

Mais est-ce qu’on les tient? Non! Dans la grande majorité des cas, on les oublie. En 2007, une étude menée à l’Université de Bristol sur trois mille personnes montrait que les bonnes résolutions échouaient dans 88% des cas!


Ne pas se montrer trop ambitieux et en parler autour de soi!

L’erreur très souvent commise, c’est de se montrer trop présomptueux. Si l’on s’engage à arrêter de fumer et à perdre du poids en même temps, on est presque certain d’échouer. Si on promet en outre qu’on va nettoyer son appartement de fond en comble et puis apprendre une langue étrangère ou un instrument de musique, les résolutions ne dureront pas plus d’une semaine. Il vaut donc mieux se fixer des objectifs plus modestes.

Autre conseil: le dire autour de soi! Le regard des autres, cela renforce la motivation. Ou alors on peut intégrer un groupe comme le propose le programme "Je cours pour ma forme" (voir encadré). Ensuite, il faut veiller à formuler ses objectifs de façon limpide. Par exemple, on s'engage à se rendre au travail à pied ou à vélo plutôt que de dire "je vais maigrir de quatre kilos". Mais attention de ne pas tomber dans l'effet inverse et formuler des engagements trop vagues qui ne nous inciteraient pas à grand-chose. Plutôt que "je vais faire du sport", on dira "j'irai courir tous les lundis soir".


Le test du marshmallow

En matière de résolution, tout est une question de volonté. Or la volonté, cela s'entraîne. Un peu comme un muscle. Il faut éviter de la voir comme quelque chose d'intangible. On peut la développer avec le travail. Chez l'enfant, cette faculté a été très bien étudiée par le psychologue américain Walter Mischel et son célèbre "Test du Marshmallow".

Au début des années 60, Walter Mischel imagine un test qui consiste à mettre un bout de guimauve devant un enfant en lui disant ceci: soit tu le manges tout de suite, soit tu attends dix minutes et tu en auras deux. Dilemme! En règle générale, les enfants de moins de 5 ans ne résistent pas et mangent le marshmallow tout de suite. Avec l'âge, ils adoptent des stratégies efficaces pour ne pas craquer. Penser à autre chose. Chanter. Ne pas regarder le marshmallow. Chacun imagine des techniques pour domestiquer sa propre volonté. Evidemment, le système a ses limites. Ainsi la volonté forte que l'on affiche dans certaines circonstances de vie peut très facilement faire défaut dans d'autres. Nous en sommes tous là.

Pour tenir ses résolutions, on doit donc s'efforcer de les formuler précisément, d'en parler autour de soi, d'éventuellement rallier un groupe pour entretenir la motivation et surtout ne pas se montrer trop gourmand pour ne pas épuiser cette si précieuse volonté.


Ensemble pour aller plus loin: l'option "Je cours pour ma forme"

Pour mener à bien ses résolution rien de tel que de s'y atteler en groupe. Il n'en va pas autrement pour la course à pied. L'option "Je cours ma forme" peut s'avérer une belle opportunité de se (re)mettre à la course à pied, sur la durée.

Le programme "Je cours pour ma forme" s'adresse à tous les débutants qui voudraient se mettre à la course à pied mais qui n'ont plus fait de sport depuis parfois bien longtemps. Cela se passe dans les 200 communes francophones de Belgique qui participent au programme. Presque deux sur trois! On forme des petits groupes sous la houlette de moniteurs qui proposent une initiation. L'objectif est modeste: courir 5 kilomètres sans s'arrêter après 12 semaines.

Janvier, le mois des bonnes résolutions sportives: comment les tenir sur la durée?
©JCPMF

Le programme redémarre en mars. Pour connaître la liste des communes participantes, il faut se rendre sur le site jecourspourmaforme.com.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be