206 kilomètres en 34 heures d'effort: quand une femme domine tous les hommes en ultra-endurance

Fanny Jean, une Française de 41 ans habitant en Belgique depuis plusieurs années, a remporté ce week-end la course baptisée "Another one bites the dust", disputée à Glabbeek (Brabant flamand).

La Rédaction
206 kilomètres en 34 heures d'effort: quand une femme domine tous les hommes en ultra-endurance
©Facebook

Installée en Belgique depuis une quinzaine d'années, Fanny Jean est une spécialiste de marathons, trails et ultra-endurance. Jusqu'à remporter ce week-end une victoire au nez et à la barbe de tous les hommes engagés au terme de 34 boucles de 6,2 kilomètres (pour 80 mètres de dénivelé). Chaque boucle devait être terminée en moins d'une heure. Ce qui est évidemment de plus en plus difficile quand la fatigue s'accumule.

Voir une femme remporter une telle épreuve est plutôt rare. Et c'est d'autant plus impressionnant que cette maman a attendu 2016 pour se mettre à la course à pied. "C'est un effort dont la réussite passe par la gestion. de la fatigue, de son organisme, de son matériel, de son alimentation. Mentalement, il faut savoir continuer même quand on est dans le creux de la vague. C'est probablement ma principale force, c'est que je ne renonce pas facilement", a expliqué Fanny Jean à nos confrères de la RTBF.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be