Jim Walmsley: "Si je gagne l'UTMB cette année, pas sûr que j'y retournerai"

L'ultra-traileur américain s'est installé en France, dans le Beaufortain, pour préparer au mieux l'Ultra-Trail du Mont-Blanc qui se tiendra à la fin du mois d'août.

T. H.
Kilian Jornet et Jim Walmsley sur l'UTMB
©BELGA

Si Courtney Dauwalter s'est imposé à deux reprises à Chamonix, aucun homme américain n'a encore gagné l'UTMB jusqu'à ce jour. Jim Walsmley rêve depuis plusieurs années de devenir le premier. Pour mettre toutes les chances de son côté, le triple lauréat de la Western States a choisi de s'installer en France à la fin du printemps. Celui qui a choisi de se focaliser sur la pratique du trail après s'être essayé aux longues distances sur route a trouvé résidence dans le Beaufortain, à Arêches-Beaufort, à proximité immédiate de son comparse François D'Haene, quadruple vainqueur de l'UTMB. Une course à laquelle le François Xavier Thévenard, triple vainqueur, ne prendra finalement pas, comme il l'a annoncé ce vendredi, en raison d'un état de forme insufissant après avoir souffert de la maladie de Lyme.

Jim Walmsley est revenu sur ses premières semaines en Europe lors d'une interview pour L'Equipe. L'athlète du Team Hoka One One y a confié "s'habituer" à son nouveau "super terrain de jeu".

"Ici, il y a tellement de petites choses qui me vont progresser", ajoute celui qui a fait d'un succès à l'UTMB sa priorité des deux prochaines années.

Pour ce faire, il devra vaincre, notamment, Kilian Jornet, qui vient de s'imposer sur la Hardrock 100. "On adore voir Kilian faire ce qu'il fait, mais en même temps, j'ai confiance en ce que je fais. Je suis excité, moi aussi je peux être dans ma meilleure journée et battre n'importe qui, dont Kilian", dit-il également en prévision de l'UTMB lors de son entretien avec L'Equipe.

Se frotter au ski-alpinisme cet hiver

Avouant son envie de tester le ski-alpinisme en Europe lors du prochain hiver - "À Flagstaff (là où il habite dans l'Arizona), on peut courir même l'hiver. Le ski-alpinisme, pour beaucoup d'Américains, c'est juste déroutant" -, Jim Walmsley met toutes les chances de son côté. "Si je ne gagne pas cette année, je reviendrai sur l'UTMB. Si je gagne, je ne sais pas. Après deux bonnes tentatives, qu'importe ce qu'il se passera, je pense que je tournerai la page et que j'aurai envie d'essayer de nouvelles courses."


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be