L’Échappée Belle, l'ultra-trail réputé pour ses cailloux, fête ses 10 ans

Le Belge Jérôme Vanderschaeghe figure parmi les athlètes à suivre sur l'épreuve de 84 km tandis que François D'Haene, recordman sur l'Intégrale, s'alignera en duo sur un format original concocté pour cette édition anniversaire.

T. H.
Cailloux et rochers font la réputation mais aussi la difficulté de l'Echappée Belle
Cailloux et rochers font la réputation mais aussi la difficulté de l'Echappée Belle ©Echappée Belle Belledonne

L'Échappée Belle, ultra qui propose une traversée complète du massif de Belledonne dans sa version la plus longue (149 km/11300 D+), s'élancera pour la 10e fois ce vendredi sur le coup de 5h du matin depuis le domaine de Vizille, en Isère. En dix éditions, l'épreuve s'est taillée une solide réputation, aussi costaude que les cailloux qui jalonnent les parcours et qui font à la fois le charme et la difficulté des épreuves de l'Echappée Belle.

Là où un UTMB (171 km/10000 D+) peut se gagner en moins de 20 heures, le record de l'épreuve de 149 km, propriété de François D'Haene depuis 2019, est de 23h55. Soit tout juste un peu plus de 6 km/h pour le plus beau palmarès de l'ultra-trail mondial.

Au total, 700 coureurs s'élanceront vendredi matin sur l'Intégrale, pour une aventure qui, pour certains, se terminera dimanche en matinée à Aiguebelle, en Savoie.

<<< A lire: au coeur de l'Echappée Belle 2021 >>>

Le retour de François D'Haene

Cette édition anniversaire de l'Echappée Belle est marquée par la création d'un parcours alpin inédit : le Du'ô des cimes. Il s'agit d'une traversée unique de 120km et 11000mD+, non balisée, en quasi-autonomie, mêlant aventure et technicité. Elle est réservée à 50 binômes. On y retrouvera un gros plateau d'anciens vainqueurs de l'Intégrale. En particulier François D'Haene, qui fera équipe avec son beau-frère Alexis Traub et qui n'a jamais caché son affection particulière pour cette épreuve. Entre la Hardrock 100 début juillet et la Diagonale des Fous, il s'agit pour le quadruple vainqueur de l'UTMB d'une expérience où le plaisir et l'aventure primeront sur la performance.

Seront aussi présents sur ce format Sandrine Béranger (première féminine en 2013 et 2018) en duo avec Sébastien Raichon (2e de l'Intégrale en 2018), les Portugais David Quelhas et Guilherme Lourenço, Antoine Guillon(vainqueur Traversée Nord 2016) et Cédric Chavet (vainqueur Intégrale 2020) mais aussi Renaud Rouanet et Sébastien Gérard (vainqueur Intégrale 2016), Joris Botton (vainqueur Traversée Nord en 2014), Mélanie Rousset (première féminine Intégrale 2019), Edouard Laudier (vainqueur Parcours des Crêtes 2019 et Traversée Nord en 2020) ou encore l'infatigable Luca Papi.

Les coureurs belges bien représentés

L'Echappée Belle, qui proposée aussi une Traversée Nord (84 km), le Parcours des Crêtes (64 km) ou la Skyrace du Rocher Blanc, séduit chaque année de nombreux Belges. Après la France, les Belges sont d'ailleurs la deuxième nationalité la mieux représentée avec 96 participants au total des 2163 coureurs engagés sur l'ensemble des courses (dont 305 femmes). Voici un an, Florentin Gooris y avait décroché une belle 17e place sur l'Intégrale. Cette fois, il faudra suivre Jérôme Vanderschaeghe, qui s'alignera sur la Traversée Nord. Le Stavelotain qui réside en Suisse vise un chrono "entre 12 et 13h" sur ce parcours de 84 km pour 6100 mètres (!) de dénivelé positif. Un chrono qui, en 2021, lui aurait permis de monter sur le podium.

L’Échappée Belle, l'ultra-trail réputé pour ses cailloux, fête ses 10 ans
©Echappée Belle Belledonne

Le programme

  • Echappée belle Intégrale : vendredi 19 août à 5h du domaine de Vizille
  • Traversée Nord : 84km au départ de Fond-de-France le samedi 20 août à 5h
  • Parcours des crêtes : 64km depuis Allevard le samedi 20 août à 8h
  • Skyrace du Rocher Blanc : vendredi 19 août à 9h30 de Fond-de-France
  • Du'ô des Cimes : vendredi 19 août à 7h de l'Arselle

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be