La lauréate de Sierre-Zinal 2022 était suspendue pour dopage au moment de sa participation

La Kenyane Esther Chesang est également rattrapée par le dopage, alors que le vainqueur masculin 2022, son compatriote Mark Kangogo, avait déjà été suspendu. Voilà qui fait tache.

Esther Chesang, vainqueur de Sierre-Zinal 2022, n'aurait pas dû participer à l'édition 2022.
Esther Chesang, victorieuse de Sierre-Zinal 2022, n'aurait pas dû participer à la dernière édition en date. ©Sierre-Zinal

Après la suspension pour dopage du Kenyan Mark Kangogo en octobre dernier, c’est au tour de sa compatriote, victorieuse chez les femmes de la dernière édition, d’être rattrapée par les affaires, a-t-on appris ce week-end. Le comité d’organisation de Sierre-Zinal, célèbre course de montagne suisse, a en effet appris dernièrement la suspension provisoire de la Kenyane, laquelle daterait du… 11 mai 2022 ! Elle n’aurait donc pas dû participer cet été à une course qu’elle a remportée et qui fut marquée par la domination africaine.

Une information officiellement publiée par Antidoping Agency of Kenya en ce début de mois de janvier.

”Le comité de Sierre-Zinal est informé à ce jour de la suspension provisoire d’Esther Chesang. La suspension provisoire daterait du 11 mai 2022 alors que l’information est officiellement publiée par Antidoping Agency of Kenya en ce début d’année 2023 !” indique l’organisation.

Un manque de transparence venu du Kenya

Esther Chesang, vainqueur de Sierre-Zinal 2022, avait été contrôlée par l’agence mondiale antidopage (WADA) à l’arrivée de Sierre-Zinal (13 août 2022). “Son résultat, négatif, nous a été confirmé par Unité d’Intégrité de l’Athlétisme en octobre 2022.”

Vu le contexte, le classement final femmes de l’édition 2022 est logiquement suspendu, dans l’attente des conclusions des procédures disciplinaires en cours. Chesang s’était imposée devant la Valaisanne Maude Mathys.

Et l’organisation d’ajouter : “Pour rappel, Sierre-Zinal lutte depuis plusieurs années contre toute forme de dopage en mandatant systématiquement des contrôles antidopage (WADA) pour la catégorie “Coureurs”. Dans le cadre de la Golden Trail World Series, Sierre-Zinal applique en complément le programme “Quartz” visant à préserver la santé des athlètes.”

Le comité de Sierre-Zinal souhaite également relever le manque de transparence de la part de l’agence antidoping du Kenya. “Dans un souci de lutte contre le dopage, il déplore le délai de communication de l’agence kényane qu’il qualifie de déloyal et d’intolérable.”

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be