Premier dossard en course à pied pour Philippe Gilbert : 41’12 sur 10 km à Monaco ce dimanche

La retraite, ce n’est pas pour Philippe Gilbert.

Éric Verschueren
Philippe Gilbert a réalisé sa première course à pied à Monaco.
Philippe Gilbert a réalisé sa première course à pied à Monaco. ©D.R.

Côté cour, à savoir le professionnel, le Remouscastrien sera ainsi dans quelques jours commentateur « vélo » sur la chaîne Eurosport, avec un baptême inauguré le 25 février sur l’ouverture des Flandriennes, à l’Omloop Het Nieuwsblad. L’homme est également représentant des coureurs sur route à la commission des athlètes. Celui qui a pris sa retraite du peloton le 9 octobre dernier travaille surtout sur le thème de la sécurité avec l'Union cycliste internationale (UCI). Plus d’autres choses, comme la gestion de son magasin de cycles de Monaco, où il réside ;

Côté jardin, le sport est toujours profondément ancré dans ses envies et besoins. Samedi, il était ainsi avec ses deux fils aînés au stade de Monaco pour assister à la victoire des locaux face au Psg (3-1). Le vélo, il continue, évidemment, avec un objectif avoué de faire au moins 200 km par semaine. Et voici peu, on l’avait vu arpenter les sentiers autour de Remouchamps-Aywaille à VTT aux côtés de son frère Jérôme.

Et ce dimanche, Philippe Gilbert a pris part à sa première course à pied, le Monaco Run, sur 10 km. Bilan ? Une très correcte 92e place sur 524 coureurs en 41’12. Pas mal pour un néophyte... Prochain défi ? Battre le chrono de son ancien coéquipier Detilloux réalisé à sa première tentative sur marathon (3h06’) ? Peut-être...

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...