“C’est magique” : Amélie Bihain s’est offert un podium aux 20 Km de Bruxelles dès sa première participation

Amélie Bihain, athlète de l’ARCH, a bouclé la course bruxelloise en 1h12.50 pour décrocher la 3e place.

Le podium des 20 Km de Bruxelles 2023
Amélie Bihain, tout à droite, s'est hissée sur le podium des 20 Km de Bruxelles dès sa première participation. ©Hugé

La joie était immense sur son visage. Dans la cohue de la ligne d’arrivée des 20 Km de Bruxelles, Amélie Bihain affichait un large sourire, heureuse d’avoir mené à bien son objectif : décrocher un podium sur la course à pied la plus populaire du pays.

Malgré une fin de course difficile sous la chaleur de la montée de l’avenue de Tervueren, l’athlète de l’ARCH (Ciney), qui vit désormais à Theux, s’est accrochée pour signer un joli chrono d’1h12.50, qui lui aurait permis de s’imposer lors de certaines éditions. Devant, elle a cependant dû composer avec la solide concurrence d’Hanna Vandenbussche (1h10.44) et de Karen Van Proeyen (1h12.35).

Quand le vainqueur des 20 Km de Bruxelles fait demi-tour après l’arrivée pour franchir la ligne avec une équipe handisport (VIDEO)

“Réussir à monter sur le podium ici à Bruxelles, c’est tout simplement magique”, soufflait-elle quelques minutes à peine après son arrivée. “Je suis vraiment heureuse. Vu les forces en présence au départ, je savais que le podium allait être difficile. Mais j’avais cet objectif dans un coin de ma tête. Je suis partie en faisant ma course, aux sensations, et ça a payé. J’ai bien craqué sur la fin mais j’ai su maintenir ma place. Mission accomplie !”

La grande forme en 2023

Maman de deux jeunes enfants, Amélie Bihain tient la forme en 2023, année de ses 34 ans. Ces derniers mois, elle a amélioré à la fois ses chronos sur 10km (34.52) et sur semi-marathon (1h16.59). “Ici, je visais 1h13”, ajoute la kiné de profession qui participait pour la toute première fois aux 20 Km de Bruxelles. “Sans connaître le parcours, c’était difficile de réellement savoir ce dont j’étais capable sur ce tracé aux multiples relances. Mais j’avais cette référence chronométrique en tête au vu des classements des autres années. Et j’avais visé juste. ”

Fidèle au club cinacien de l’ARCH depuis ses 6 ans – “ma seconde famille” -, Amélie Bihain a vécu un moment inoubliable en participant à la remise des trophées à Bruxelles. “C’est magique. Je ne réalise pas encore totalement”, nous glissait-elle encore avant de recevoir l’imposante coupe des 20 Km. “J’ai envie de partager ça avec mes proches.”

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...