21 jours pour sensibiliser à la Trisomie 21 … Le tout en mars 2021, c’est le défi que lance l’asbl Alternative21 en proposant à tout un chacun(e) de parcourir autant de fois que possible 21 kilomètres et ce en marchant, courant, nageant ou encore à vélo. Les kilomètres seront comptabilisés via l’application gratuite Strava.

"L’idée du défi est venue de la coïncidence de chiffres, mais aussi et surtout du constat qu’au quotidien, les personnes porteuses de Trisomie 21 déploient beaucoup d’énergie pour s’insérer dans notre société qui n’est souvent pas adaptée. L’asbl milite pour une société inclusive depuis 2016, mais elle constate que même si des progrès sont en cours beaucoup de personnes ne sont pas encore sensibilisées à la réalité des personnes en situation de handicap et aux bienfaits d’une société inclusive"
, expliquent les personnes à l'origine de de l'initiative.

Ce défi servira à récolter des fonds pour qu’Alternative21 poursuive ses missions, mais aussi et surtout à prouver aux personnes porteuses de Trisomie 21 qu’elles comptent pour tout le monde et pas uniquement pour leur famille. "C’est pourquoi ce challenge se veut accessible au plus grand nombre. 21km en 21 jours, ça peut être simplement une balade quotidienne d’1km, genre le soir en sortant le chien. Ça peut aussi être 21km en une fois pour les fana de sport. La volonté c’est que chacun(e) à sa manière puisse relever le challenge."

Comment ça marche ?


La participation est gratuite pour tou.t.e.s et il y a la possibilité de faire un don à Alternative 21 si vous le souhaitez. Il suffit de s’inscrire en remplissant le formulaire Chronorace et en liant son inscription à son compte Strava. Une fois la liaison effectuée, il ne reste plus qu’à bouger en solo, duo ou en trio en lançant une activité Strava, et les applications feront le reste !
Le lien chronorace se retrouvera sur l ’événement facebook du challenge dès ce 1er mars.

La Fondation du Sporting Charleroi aux côtés d’Alternative 21 depuis le début

La Fondation Sporting Charleroi soutient Alternative 21 depuis plusieurs années. Les missions assurées par l’asbl rencontrent pleinement les objectifs de la Fondation explique Mehdi Bayat : "La rencontre avec le petit Luther a finalement été pour nous le déclencheur d’une belle histoire. Nous avons été sensibilisés aux réalités de terrain vécues par les enfants porteurs d’une trisomie 21, le désarroi de leurs parents également, mais aussi le manque de moyens du personnel éducatif. En avançant main dans la main avec l’asbl, la Fondation a pu apporter sa pierre à l’édifice."

Les efforts de la Fondation ont été orientés vers l’aménagement d’une classe et de la cour de récréation d’une école primaire de la région, vers l’équipement de matériel pédagogique. Une démarche qui vise à permettre l’inclusion des enfants au sein de l’enseignement traditionnel. "C’est en mutualisant nos efforts que nous pouvons changer les habitudes. La Fondation est ravie de pouvoir s’inscrire dans cette optique grâce au levier qu’un club de football professionnel peut représenter", conclut l’administrateur délégué du Sporting.

© DR