Plusieurs coureurs à pied, triathlètes ou cyclistes belges, à l’initiative de Trakks, roulent sur leur home-trainer ce week-end afin de récolter des fonds pour les Cliniques de l’Europe.


Rouler tout en restant chez soi est devenu l’activité sportive privilégiée de nombreux sportifs, désireux d’à la fois respecter l’esprit des règles du confinement tout en continuant à entretenir leur condition. Cela peut donner naissance à des défis sportifs à la fois collectifs et pour la bonne cause, comme celui initié par les magasins Trakks ce week-end et durant 24 heures.

Christophe Thomas, le CEO de magasins spécialisés en course à pied, et plusieurs autres sportifs issus des milieux de la course à pied, du trail, du triathlon ou du cyclisme s’offrent en effet entre ce samedi 12h et dimanche 12h ce qu’ils ont dénommé le « 24h Bike Challenge ».

"Voici une semaine, en sortant d’une séance d’entraînement sur mon vélo sur la plate-forme en ligne Zwift, je me suis dit que, le week-end suivant, je roulerais durant 24 heures", explique Christophe Thomas. "L’idée était lancée. J’en ai ensuite parlé à quelques personnes de mon entourage, qui ont suivi et m’ont permis de monter un projet qui donne du sens à nos efforts puisque nous allons récolter des fonds pour aider ceux qui en ont besoin en cette période."

Deux euros par kilomètre pour la bonne cause

Au total, ils sont 18 à se lancer dans le défi, dont 9 rouleront 24 heures durant. Parmi eux, on retrouve notamment Maxime Somville, échevin des Sports de la commune de Fernelmont, ou encore Ralph Mesquita, qui s’était offert l’équivalent de l’ascension de l’Everest dans son appartement bruxellois voici un mois.

Chaque kilomètre parcouru par ces sportifs pourra être soutenu à hauteur de 2 euros. Et le montant récolté sera intégralement reversé aux Cliniques de l’Europe afin d’aider à faire face aux coûts supplémentaires engendrés par la gestion de la crise du Covid-19.

"Personnellement, j’avais envie d’essayer de rouler 24 heures", ajoute Christophe Thomas, plutôt habitué des ultra trails et, donc, des très longs efforts d’endurance chaussures de running aux pieds mais qui n’a plus couru le moindre kilomètre depuis le début du confinement. "Mais le but n’est pas de pousser au dépassement de soi et je resterai tout au long de l’effort dans ma zone de confort. J’espère pouvoir faire 450 kilomètres au total, histoire de récolter 900 euros."

Des participants connectés entre eux par vidéo

Tout au long du défi réalisé sur le circuit « Sand and Sequoias » de Zwift d’une distance de 20 km, les participants seront connectés entre eux par vidéo-conférence. Ils pourront donc échanger durant l’effort, tout en restant chez eux. "Moi, je fais ça dans mon garage. Tout est prêt pour ne manquer de rien durant 24 heures. Le plus dur, ce sera de rester assis sur ma selle aussi longtemps" dit encore Christophe Thomas.

© DR

Ceux qui veulent les rejoindre pour rouler avec eux virtuellement quelques kilomètres sont les bienvenus, tout comme il est possible de suivre le défi en direct via l’événement facebook créé.

>>> Infos et suivi en direct <<<