Running

2822 inscrits (dont 25 Belges) et, au bout d'une étonnante édition, un vainqueur-surprise au bout des 166 kilomètres (9611 mètres D+) de la 27e Diagonale des Fous.

Grégoire Curmer (Haute-Savoie, 29 ans), Français courant sous les couleurs Compressport, s'est en effet imposé en 23h35 après avoir pris la tête peu après la mi-course, sans jamais la quitter par après.

Curmer, c'est une 5e place sur la TDS cette année. Avant cela, il avait fait 15e sur l'UTMB et 16e sur la Diagonale en 2016, 2e sur l'Ultra de la Restonica et 14e du Tor des Géants en 2017.

Il s'agit donc de son premier succès dans un des gros noms du calendrier international Ultra.

Mais on retiendra surtout de cette course l'incroyable péripétie survenue à peine deux heures après le départ. Une douzaine d'hommes étaient alors en tête, parmi lesquels la majorité des favoris. Suite à ce qui semble être un débalisage, ils ont pris un mauvais chemin. Là, ils ont suivi le balisage d'une autre course de la Diagonale, avant de se rendre compte de leur erreur. Dont coût : parfois plus de 45 minutes dans la vue. 13e au premier pointage, Curmer s'est ainsi retrouvé aux avant-postes au 2e (après 2h30 de course), avec des « seconds couteaux » dans sa foulée. Les Guillon, Gamito Hauss et autres Pommeret étaient alors à plus d'une demi-heure.

On notera qu'au moment de franchir la ligne, Ludovic Pommeret, retombé à la 164e place suite à son erreur, était deuxième.