Running

Pari réussi pour l'Américaine Joan Benoit, ex championne olympique en 1984 et aujourd'hui âgée de 61 ans

A 61 ans, l'Américaine Joan Benoit Samuelson a couru ce lundi le marathon de Boston en exactement 3h04'00. Si l'on vous en parle ici, ce n'est pas parce qu'il pourrait s'agir d'un record du monde dans cette tranche d'âge (chez les plus de 60 ans, la meilleure marque est à mettre à l'actif d'une Néo-Zélandaise, Bernadine Portenski, en 3h01'30 - 2010), mais bien parce qu'il y a une belle portée symbolique dans sa course.

Alors qu'elle avait 21 ans, Samuelson, étudiante à l'époque, remporta cette même épreuve de Boston en 2h35'15 (1979). Elle revint sur la même épreuve quatre ans plus tard pour établir un record du monde en 2h22'43 qui tint deux ans, jusqu'à la victoire de la Norvégienne Ingrid Kristiansen au marathon de Londres (2h21'06).

© dr

Pour 2019, Samuelson, championne olympique en 1984 (première apparition du marathon féminin dans le programme des Jeux), avait fait le pari de rester à moins de 40 minutes de son chrono de Boston 79 (2h35'15). Pari réussi donc.

"Je me sens bénie"

"Etre ici 40 ans plus tard, et être encore capable de courir un marathon, je me sens bénie",expliquait-elle à son arrivée. "Mon prochain objectif? Peut-être en automne le marathon de Berlin. Au même moment, je fêterai mes 35 ans de mariage. C'est peut-être une belle occasion d'aller courir quelque part où je n'ai jamais été. Cela étant, je ne pense pas que je serai aussi en forme qu'ici, à Boston..."