Ceux qui disent des runnings de ON qu’elles sont rigides et uniquement taillées pour la vitesse ne connaissent pas la Cloudflyer, dont la 3e version est sortie durant l'été. La "go to shoe" née en 2015 a subi un nouveau lifting qui lui offre un surplus de stabilité et de confort.

Dans notre tournante, la Cloudflyer est une parfaite alternative à notre paire de Nike Pegasus 36. Les deux chaussures ont d’ailleurs une grande similitude : leur alliage de confort et de légèreté.

La chaussure de ON est peut-être encore davantage taillée pour l’entraînement. Ne pensez pas battre vos records avec cette basket. Ou alors celui de la plus grande distance parcourue sur route.

Son point fort est là : la durée. Courir, courir et encore courir sans rien sentir. Si la largeur de la semelle peut poser problème dans des sentiers étroits, elle offre un amorti réparti sur toute la surface du pied.

© ON Running

Résultat : une énorme stabilité. Autant pour ceux qui talonnent que pour ceux qui ont une foulée mi-pied. Rares sont les chaussures qui peuvent permettre de tels appuis.

Le retour est agréable grâce à la fameuse speedboard de ON. N’attendez toutefois pas un rebond type "plaque de carbone", ce n’est pas l’objectif.

La Cloudflyer a définitivement pris une place dans notre équipement pour toutes les sorties lentes. Du décrassage à la sortie longue du dimanche.


On aime

  • L’énorme confort qui ne diminue pas au fil des kilomètres.
  • La légèreté pour un modèle aussi costaud.
  • Le look ultra-moderne typique de ON.

On n’aime pas

  • La largeur de la chaussure pour des routes plus techniques.
  • L’adhérence sur terrains gras.

En bref

  • Modèle: Clouflyer 3 de ON Running
  • Prix: 169,95 euros
  • Poids: 280g
  • Drop: 7 mm