Julien Libert, aventurier passionné de trail, nous propose ses cinq coups de cœur.

S’évader pour un ou plusieurs jours tout en restant en Belgique sera plus que jamais à la mode cet été. Pour les amateurs de course à pied, toujours privés de compétitions, c’est l’occasion d’aller découvrir des territoires encore inconnus et de se fixer des défis, seuls ou en groupe, mêlant sport et tourisme.

C’est que les destinations pour se faire plaisir godasses aux pieds ne manquent pas. Julien Libert, aventurier passionné de course à pied, que l’on retrouve derrière le blog "Les Sentiers du Phoenix", en sait quelque chose. Tombé sous le charme de l’Ardenne depuis son enfance, le Namurois aime à s’y perdre l’espace d’une ou de plusieurs journées. "Nous sommes l’un des pays les plus urbanisés d’Europe mais l’Ardenne nous offre à la fois une diversité exceptionnelle de paysages et la possibilité de se sentir loin de tout."

En sa compagnie, nous avons sélectionné cinq destinations pour se faire plaisir sur les sentiers au cours des prochaines semaines.

Les crêtes de Frahan

Les habitués de La Bouillonnante connaissent les lieux. Les crêtes de Frahan, qui surplombent la Semois, offrent une destination trail particulièrement prisée, à la fois pour sa beauté mais aussi pour ses portions techniques. Au départ de la passerelle de ce petit village de la commune de Bouillon, vous pouvez réaliser une boucle d’une douzaine de kilomètres, vous emmenant vers Rochehaut et Poupehan avant de revenir vers Frahan par les crêtes. Mais ce terrain de jeu offre des possibilités infinies, comme celle de se farcir "The Wall", cette montée abrupte de plus de 100 D + qui ne manque jamais de faire piquer les cuisses. "Les vues sur la vallée de la Semois, différentes selon les saisons, sont superbes", s’émerveille Julien Libert.

Du D + sur les bords de l’Ourthe orientale

Nous sommes ici sur le terrain de jeu du Challenge Haute Ardenne (CHAT), qui offre habituellement convivialité, accessibilité et superbes tracés aux traileurs tout au long de sa saison. C’est aussi ici, à Rettigny, qu’est née la bière des traileurs, La Tharée. En rejoignant cette région aux alentours d’Houffalize, peu de risques de vous tromper. Vous y trouverez un condensé d’Ardenne et une multiplicité d’itinéraires à concevoir vous-même ou à suivre. Avec de larges forêts de sapins et des secteurs où vous vous retrouvez droit dans la pente. "Il y a tellement de sentiers qu’il est difficile d’en isoler un seul. Mais ce coin est la garantie de vivre un chouette moment de dépaysement au cœur de la nature et de ce que l’Ardenne peut offrir."

La vallée de la Warche

Le Trail des Hautes Fagnes n’est pas pour rien un immanquable du calendrier belge. La région, qui abrite le plus haut point de Belgique, offre une diversité de paysages et de sentiers, qui permet d’ailleurs à l’organisation de s’offrir le luxe de changer ses parcours tous les deux ans. Pour une escapade sportive accessible, vous pouvez notamment vous offrir une sortie de 12 km (225 D +) dans la vallée de la Warche, qui vous fera crapahuter après un départ du barrage de Robertville autour du magnifique site du château de Rheinhardstein. "Une escapade qui donne parfois l’impression d’être dans un autre monde !"

78 km sur les sentiers "Entre Lesse et Lomme"

La grande forêt de Saint-Hubert propose un circuit de 78 kilomètres dénommé "Entre Lesse et Lomme". Une immersion totale dans l’une des plus belles régions de l’Ardenne. Pensé pour les randonneurs, cet itinéraire se savoure aussi en courant. D’une traite pour les plus costauds, mais aussi par étapes, avec plusieurs bivouacs ou gîtes sur l’itinéraire. "Des sentiers forestiers peu techniques pour les coureurs mais une grande variété de paysages", ajoute notre guide.

Les Sentiers d’art en Condroz-Famenne

"Celle-là, je dois encore la faire. Un chouette mélange entre campagne, forêt et petits villages." Les Sentiers d’art en Condroz-Famenne sont un nouveau venu dans le milieu des circuits de randonnée en Belgique. Long de 141 km pour 2 600 mètres de D + à travers la vallée des Saveurs (Ciney, Gesves, Hamois, Havelange, Ohey, Somme-Leuze), il allie sacré défi sportif à la découverte avec la présence de 42 œuvres d’art tout au long du tracé. Un défi original pour ceux qui veulent se tester sur du très long ou sur un format à étapes sur un itinéraire découpé en trois tronçons distincts. De petites boucles de 6 à 16 km sont également proposées le long du parcours.