Le Ransartois est la révélation du challenge Vals&Châteaux.

Derrière Sébastien Mahia, qui y a remporté sa 47e victoire (à trois succès de réussir son pari fou de 50 victoires en 2016), Damien Dehu s’est illustré lors de La Castellinoise (challenge Vals&Châteaux). Jamais il n’avait été aussi bien classé. "Et je n’avais même jamais couru aussi vite sur un 12 km : 45.36, à 11 secondes de Sébastien, c’est un temps plus qu’encourageant !" lance le Ransartois.

Damien, âgé de 33 ans, ne court que depuis le mois de mai. "En fait, pour être précis, ma première course date de 2001 à Villers-Perwin mais après je me suis consacré à d’autres sports : badminton, natation, tennis, football… Et puis il y a quelques mois, j’ai souhaité recommencer à courir mais pas n’importe comment… Ma belle-mère m’a dit de contacter un de ses anciens entraîneurs, Fernand Brasseur, au CABW. Et, ayant peut-être décelé l’une ou l’autre qualité, il a accepté de s’occuper de moi."

Depuis lors, Damien s’entraîne six fois par semaine. "Dans ce challenge, j’avais déjà terminé quasiment à toutes les positions du Top 10, sauf la première et la deuxième ! J’espère maintenant que la première victoire ne tardera pas à tomber."

Sa très belle régularité le place en deuxième position au classement général. "Seul Sébastien me devance. Il le mérite car il est meilleur que moi ! Mais je ne désespère pas de le battre un jour ! Ce dimanche, je me suis positionné en tête mais, au 7e km, il m’a rejoint avant de s’échapper. Je n’ai pas essayé de l’accrocher car je ne me sentais pas capable de le devancer. Pas ce dimanche en tout cas."

Cet hiver, Damien découvrira les joies du cross. "Puis je m’essaierai à la piste durant le printemps et l’été 2017. Fernand m’aidera à définir le ou les distances qui me conviennent le mieux."