Le défi sportif est beau, la cause encore plus. Depuis samedi 17 octobre, Thierry Vandevelde parcourt chaque jour une cinquantaine de kilomètres baskets aux pieds. Parti de Aubange, en province de Luxembourg, le résident de Braine-le-Comte devrait rejoindre La Panne ce dimanche après son périple en neuf étapes à travers toute la Belgique.

Ce défi, né en 2019 suite à un pari dans des circonstances tragiques, s’intitule le KickCancer Challenge. Car Thierry Vandevelde veut, au-delà de mener à bien son objectif sportif, récolter des fonds pour une cause qui lui tient à cœur : combattre les cancers pédiatriques, dont la prise en charge doit être améliorée. A ce jour, plus de 24000 euros ont déjà été récoltés au profit de la fondation Kick Cancer, qui lutte pour guérir le cancer de tous les enfants. Dont un don de 3000 euros par l'équipe du Trail des Bosses, organisation qui se tient chaque année à Braine-le-Comte.

"C'est inespéré. Au début, j'ambitionnais 4500 euros, soit 10 fois la distance que j'effectue. On est désormais bien au-dessus. Et ça ne cesse de grimper..."

Ce jeudi matin, Thierry Vandevelde s'est élancé depuis Braine-le-Comte, sa ville, où il avait reçu un formidable accueil en terminant l'étape la veille. 

"Jusqu'à présent tout se passe bien. Je n'ai pas encore eu de véritables coups de fatigue", nous glissait-il après la longue étape de ce jeudi. 

Voici trois ans, Thierry Vandevelde ne pratiquait pas encore la course à pied. Il découvrit ensuite le trail. "Je prends beaucoup de plaisir à mener ce défi à bien. C'est fou de le dire alors que, auparavant, je n'aimais pas courir. Comme quoi la vie vous mène parfois là où vous ne l'attendez pas."

Arrivé ce jeudi à Russeignies (Mont-de-l’Enclus), Thierry Vandevelde a encore trois étapes à boucler avant de voir La Panne, son objectif sportif final. D’ici là, il est toujours possible de soutenir la cause qu’il défend ou de le suivre via la page facebook consacrée à ce projet.