Le programme de mise en condition physique par la course à pied, dans la foulée du conseil national de sécurité, va donner son feu vert pour relancer ses activités dans 210 communes à partir du 18 mai

Je Cours Pour Ma Forme (JCPMF), populaire programme d’entraînement à la course à pied, est l’un des acteurs du sport qui a accueilli avec le sourire les annonces du conseil national de sécurité de ce mercredi. S’il ne s’agit pas d’un club affilié à un fédération, il s’agit bel et bien d’un club sportif dans le sens où l'a défini la Première ministre Sophie Wilmès.

Malgré la distanciation physique de 5 mètres imposée, ces groupes d’entraînement présents dans 210 communes à travers la Wallonie et Bruxelles vont donc pouvoir relancer leurs activités à partir du lundi 18 mai.

"Nous allons donner le feu vert pour tous les groupes qui souhaitent reprendre tout en respectant les règles imposées", confirme Jean-Paul Bruwier, pour l’asbl Sport et Santé.

Près de 15000 personnes participent chaque année aux sessions d’été, pour un total cumulé de 24000 sur l’ensemble de l’année avec les sessions d’hiver. Chaque section sera libre d'organiser les activités estivales qui, dans une situation normale, auraient dû débuter il y a plusieurs semaines déjà. Après un premier tour de table, environ un quart des sections JCPMF se disent prêtes à redémarrer leurs activités dès la semaine prochaine. 

"Cette reprise par groupe de 20 maximum et avec distanciation physique est une bonne et indispensable étape vers un retour normal de nos activités à terme. Oui, ce sera particulier avec 5 mètres d’écart. Mais nos participants sont aussi demandeurs de ces mesures de bons sens. A nous de prouver que nous sommes capables d’organiser ces sessions en tenant compte des différents paramètres imposés. On va pouvoir rendre un peu d’humanité dans la pratique sportive, chose qui manquait jusqu’ici avec les règles imposées."