1. LE TOUR DU LAC DE NISRAMONT

Un vrai coup de cœur en Belgique. Le tour du lac de Nisramont offre à la fois de la variété, de la technicité et un joli dénivelé tout au long de ses 14 km de sentiers qui sillonnent entre Ourthe orientale et Ourthe occidentale au départ du barrage. La succession de chemins étroits avec toujours l’eau à portée des yeux est un régal pour les mollets comme pour la vue. Quelques portions bien pentues permettent aussi de faire monter les pulses alors qu’il est impossible de se perdre vu le balisage de qualité.

On vous suggère de faire le tour dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, histoire de ne pas débuter par une longue volée d’escaliers et de profiter des meilleurs points de vue dans la phase finale. Et, si possible, allez-y en dehors des périodes de fortes affluences sur un site qui peut drainer pas mal de monde en pleine saison ou lors d’un week-end bien ensoleillé.

  • Distance : 14 km.
  • Dénivelé positif : 500 mètres.
  • Lieu de départ : barrage de Nisramont.
 
© Belga


2. EXTRATRAIL – LA TRACE NOIRE DE STAVELOT

Choisir une des 30 traces du réseau Extratrail, réseau d’itinéraires trails à l’Est de la Belgique, c’est être certain de ne pas se tromper. Mais si vous cherchez à la fois du dénivelé et à en prendre plein la vue, on vous conseille la trace noire de Stavelot, longue de 40 kilomètres pour 1350 mètres de dénivelé. Comme sur la trace rouge, cet itinéraire vous emmène notamment par la “Vertical Track” de Coo, destination prisée des traileurs en quête de D +. Au départ du bas de la plus grande cascade du pays, la difficulté fait 1200 mètres de long pour 265 mètres d’une ascension relativement technique. Impossible de trouver mieux en Belgique en termes de ratio distance/D +. Au niveau de l’arrivée du télésiège, la montée n’est pas terminée mais la tour panoramique vous offre une superbe vue sur Coo et son lac. Une fois au sommet, idem avec une vue dégagée sur Trois-Ponts. La boucle dans son ensemble vaut le détour, avec des passages techniques (notamment la descente au retour vers Stavelot) et pas mal de dénivelé qui en fait la trace la plus pentue de tout le réseau Extratrail.

  • Distance : 40 km.
  • Dénivelé positif : 1340 mètres.
  • Lieu de départ : Office du Tourisme de Stavelot.
© Extratrail
  

 3. L’ITINÉRAIRE 20 KM À TRAVERS LA FORÊT DE SOIGNES

Sa situation géographique, à l’entrée de Bruxelles et à proximité immédiate de l’autoroute E411, fait certainement de l’itinéraire de 20 km au départ du centre sportif d’Auderghem et à travers la Forêt de Soignes l’une des traces les plus fréquentées du pays. Et un incontournable pour tous ceux qui recherchent un moment d’évasion près de la capitale. Si le parcours ne recèle aucune véritable difficulté et que son dénivelé est modeste, cet itinéraire très bien balisé (suivre les rectangles rouges) et entretenu offre une immersion complète en forêt et 100 % offroad à quelques minutes à peine du centre de la ville. On apprécie notamment les quelques petits passages plus étroits ou à proximité de plans d’eau. Pour ceux qui préfèrent opter pour une distance plus courte, des traces de 5 et de 10 km, sont également proposées, elles aussi très bien balisées mais pouvant être plus fréquentées.

  • Distance : 20 km.
  • Dénivelé positif : 210 mètres.
  • Lieu de départ : Centre Adeps d’Auderghem.
© IPM
  

 4. TRAIL-EN-FAMENNE – LA TRACE NOIRE DE NASSOGNE

Si le réseau d’itinéraires proposé par Trail-en-Famenne n’a pas la même qualité et technicité que celui d’Extratrail, il offre néanmoins la possibilité de partir à l’assaut d’une large région qui a pas mal d’atouts à offrir et de vrais moments d’évasion trail sur des chemins peu fréquentés. Sur les 24 traces proposées sur 6 communes (Durbuy, Hotton, Marche-en-Famenne, Nassogne, Rochefort et Somme-Leuze), notre coup de cœur va pour la trace noire de Nassogne. C’est la plus typée trail, celle aussi qui offre le meilleur rapport kilomètres parcourus/D +, avec notamment quelques longues ascensions comme on en voit peu en Belgique et quelques descentes abruptes. Sans oublier le superbe spectacle offert par la pratique de la course à pied au bord d’une rivière, comme c’est le cas ici le long de la Lomme. Le coin est aussi à découvrir via les trois autres parcours, rouge, bleu et vert.

  • Distance : 39,64 km.
  • Dénivelé positif : 1083 mètres.
  • Lieu de départ : Place Communale – Office du Tourisme de Nassogne.
© Trail en Famenne
  

 5. ANSEREMME – GENDRON PAR LE GR 126

Courir, c’est le plus souvent effectuer une boucle jusqu’à revenir à son point de départ. Mais réaliser un itinéraire avec l’objectif de rallier un point défini offre encore un sentiment d’évasion supplémentaire. À Anseremme (Dinant), il est ainsi possible de suivre le GR 126 (balisage en rouge et blanc) pour rejoindre Gendron baskets aux pieds, avant de revenir à son point de départ en descendant La Lesse en kayak sur 12 km. Attention, il faut cependant réserver son embarcation au préalable, à Anseremme.

Le parcours trail, qui longe d’abord la Meuse avant d’offrir de magnifiques passages en revenant vers La Lesse puis en la longeant, offre une vraie expérience trail avec quelques grimpettes techniques et de superbes points de vue.

À souligner que ce même GR 126 permet également de réaliser de nombreux itinéraires en ligne droite en utilisant le train comme moyen de retour à la case départ. Pratique et inhabituel.

  • Distance : 19 km.
  • Dénivelé positif : 500 mètres.
  • Lieu de départ : Place Baudouin Ier, à Anseremme.
© Belga
  

 6. LE BOIS DE HAL

Aux portes de Bruxelles, à l’intérieur du Ring, le Bois de Hal est un lieu d’évasion et d’entraînement de référence pour bien des coureurs. Pas d’immenses dénivelés ni de parcours hors normes mais une multitude de sentiers et chemins permettant de composer une chouette sortie à deux pas de la capitale, ce qui en fait un incontournable sans être un terrain de jeu très typé.

Trois parcours de randonnée sont proposés, dont un de 7 km (indications jaunes) pour 80 mètres de dénivelé qui permet de se faire une belle idée de quelque 550 hectares de forêt. L’endroit vaut particulièrement le détour au printemps pour ses vastes étendues de jacinthes sauvages qui y fleurissent un peu partout fin avril, début mai, attirant également de nombreux curieux.

  • Distance : 7 km.
  • Dénivelé positif : 80 mètres.
  • Lieu de départ : Vlasmarkdreef, Hal.
© Belga


7. LE MONT-DE-L’ENCLUS

Le Mont-de-l’Enclus, à cheval sur la Wallonie et la Flandre, culmine à 141 mètres d’altitude au cœur du Pays des Collines. Au loin, impossible de louper cette étendue de forêt qui émerge du relief, tout plat, des campagnes. Il y règne en toute saison une atmosphère d’un autre temps, renforcée par l’architecture des maisons. Le tout en fait une destination privilégiée et à découvrir pour les amateurs de sortie en nature. Baskets aux pieds, le bois s’offre aux traileurs, avec de multiples sentiers un peu partout. Si vous souhaitez suivre une trace, on vous conseille d’emprunter le parcours de 20 km conçu pour les VTT, intitulé “Paysage autour du Mont-de-l’Enclus” (2.03). Certes, la première partie, à travers villages et campagne, laissera un goût de trop peu aux amateurs de dénivelé et de petits sentiers. Mais elle offre néanmoins de jolis points de vue sur le Pays des Collines avant une seconde partie plus boisée et où l’on profite pleinement des chemins escarpés du Mont-de-l’Enclus.

  • Distance : 22,7 km.
  • Dénivelé positif : 350 mètres.
  • Lieu de départ : Maison des Randonneurs, Mont-de-l’Enclus.
© Hugé


8. LA VALLÉE DE L’HERMETON

Les randonnées en boucle sur les GR ont la cote. Pour les traileurs, elles peuvent offrir un formidable terrain de jeu balisé. C’est le cas avec le GR 125 dans la Vallée de l’Hermeton, au départ du magnifique village de Soulme, qui a conservé un bâti en pierre typique de la Fagne namuroise. Tout au long de la première partie, un single track technique (avec des passages à la corde) et en légère pente continue permet de suivre l’Hermeton jusqu’à la Meuse. Sur le chemin du retour, des chemins plus larges mais de belles difficultés en termes de D +. Plus de 25 km, dont à peine un peu plus d’un kilomètre en dehors des forêts pour une belle expérience trail loin des sentiers fréquentés. Une région qui mérite à être découverte.

  • Distance : 26 km.
  • Dénivelé positif : 550 mètres.
  • Lieu de départ : centre du village de Soulme.
© Bonomi


9. LA VALLÉE DE LA WARCHE

Cet itinéraire donne l’impression, par moments, d’être plongé dans un autre monde. La vallée de la Warche, à l’Est de la Belgique et au pied des Hautes-Fagnes, dégage une atmosphère toute particulière, qui évolue au fil des saisons. Les matinées d’automne valent particulièrement le détour. Dès après le départ du Lac de Robertville, on en prend plein les yeux avec, notamment, une vue en contrebas sur le Château de Reinhardstein. L’itinéraire, qui peut être très humide avec une multitude de petits ruisseaux qui fait le charme des lieux, crapahute dans la vallée en offrant des vues magnifiques, parfois surprenantes. Cette boucle de 12,5 km suit dans un premier temps le GR 14 (rectangle vert et logo canard) et remonte le long de la Warche jusqu’au point de départ après l’avoir traversée.

  • Distance : 12,5 km. 
  • Dénivelé positif : 225 mètres.
  • Lieu de départ : Parking du barrage de Robertville.
© Wittenbol


10. LE PARCOURS 5 DE LA STATION TRAIL D’HERBEUMONT

La station trail de Herbeumont, ouverte en 2014, est la plus ancienne du pays. En plus de 4 ateliers spécifiques, elle propose 6 parcours au travers de cette région accidentée dessinée par la Semois. Notre coup de cœur va pour le parcours n°5, intitulé Vanne des Moines. Sur place, une succession de single track en pleine forêt qui offre, l’espace d’une longue sortie, une expérience hors du temps, loin de toute agitation. En cours de route, le sentier de la “Croix du Soldat” permet d’avaler 150 mètres de D + pour déboucher sur un superbe point de vue sur la Semois et ses innombrables méandres. Bien que balisé, on vous conseille néanmoins d’embarquer avec vous la trace gpx du tracé, disponible sur le site de la station, histoire d’éviter les mauvaises surprises.

  • Distance : 31,6 km.
  • Dénivelé positif : 740 mètres.
  • Lieu de départ : Office de Tourisme Herbeumont.
© Belga