Effectuer une boucle de 6,704 km exactement en moins de 60 minutes. Et recommencer à chaque heure pile jusqu'à ce que le corps et/ou le mental ne puissent plus suivre.

C'est ce que proposait la Big Dog's Backyard Ultra World Championship, sorte de Championnat du monde de course à pied par élimination dont le coup d'envoi avait été donné, chacun depuis son camp de base vu le contexte sanitaire, ce samedi sur le coup de 6h35. Depuis, chaque nation courait sur sa boucle en comptabilisant ses tours. Un petit jeu qui a connu son dénouement ce mardi matin, même si deux... Belges étaient alors toujours en train d'accumuler les kilomètres.

Une équipe belge était en effet en lice, comme une vingtaine d'autres nations. Emmenés par le Gantois Karel Sabbe, qui fut notamment le dernier rescapé de la mythique Barkley en 2019, les 15 Belges ont réussi l'exploit de devenir champion du monde de cet effort pour le moins particulier ce mardi matin. Le but du jeu de ce concept imaginé par l'imprévisible Lazarus Lake et qui se tient habituellement dans le Tennessee (USA) étant évidemment de comptabiliser le plus de tours au total de l'équipe.

Près de 70 heures d'effort

L'équipe belge fut assurée de finir première après que les Etats-Unis aient vu leur dernière candidate, l'impressionnante Courtney Dauwalter (lauréate 2019), obligée de s'arrêter après 68 tours, une boucle après son dernier équipier comme le prévoit le règlement.

Le duo belge rescapé - Merijn Geerts et Karel Sabbe - a poussé l'effort jusqu'au 75e tour (soit plus de 500 kilomètres), boucle que Merijn Geerts n'a pu finir dans les temps et à l'issue de laquelle Karel Sabbe a choisi de ne plus repartir. 

"Avec le Covid cette année, il y a eu beaucoup d'annulations, mais j'ai su garder un peu de forme pour répondre présent et mener à bien ce défi avec l'équipe belge", a confié Karel Sabbe, tout en poursuivant son effort. "J'ai adoré ça. Merci à l'équipe et à Merijn (Geerts) de m'avoir emmené si loin."

Jusqu'à présent, le record sur la Big Dog's Backyard était détenu par le Suédois Johan Steene, avec 68 boucles. Un record largement battu par le duo belge cette année.