Ce dimanche, un peu plus de 900 participants se sont élancés sur les pistes et dunes du 36e Marathon des sables. Un prologue de 29 km en guise d’une épreuve qui en comptera 250 au total, répartis sur six jours. Des habitués au départ, dont les frères El Morabity (l’aîné s’est déjà imposé à 8 reprises), quelques ultra-traileurs que l’on retrouve plus souvent sur des pentes alpines (Julien Chorier ou encore Sylvaine Cussot), mais aussi quelque 45 Belges.

Après trois jours de course, et à la veille de l’étape-marathon de ce mercredi (85 kilomètres), belle surprise avec la 12e place au général de l’un de nos compatriotes, le Courtraisien Gert-Jan Timmerman (28 ans). Pas vraiment un des cadors par chez nous puisque le site Betrail le classe aux alentours de la 200e place nationale. On signalera tout de même l’an dernier une belle victoire sur l’ultra Bear Trail & Grizzly 100 (83 kilomètres).

Ce qui attire par contre un peu plus l’attention sur le Flandrien, c’est une histoire familiale qui, dans le Sahara, lui sert de motivation.

Fin 2021, sa soeur aînée Lobke s’entendait dire à l’issue d’un examen qu’elle souffrait d’un cancer du sein. "Ce qui est arrivé à ma sœur me rend très triste, car ils ont vraiment une belle famille avec son époux et leurs deux enfants", expliquait-ils dans les colonnes du Het Laatste Nieuws avant de partir au Maroc. "Son combat est une motivation supplémentaire pour m’aider à courir. Malgré ma vie professionnelle bien remplie, je n’ai pas sauté une seule séance d'entraînement, car Lobke n'a pas non plus ce choix. L'abandon n'est pas une option dans notre famille de sportifs.

Parallèlement à son entraînement, Gert Jan Timmerman a lancé une cagnotte participative dont les bénéfices iront à l’association de prévention du cancer du sein Think Pink, qui aujourd’hui en est à près de 12.000 euros récoltés.

En attendant, ce mardi après-midi, soit à l’issue de l’étape 3, Timmerman pointait à une excellente 12e place au général, à 2h12’ du leader, le Marocain Yachou. Julien Chorier est pour sa part 6e, 54 minutes devant notre compatriote.

Le classement des Belges dans le top 100 après 3 étapes

  • 1. Aziz Yachou, 7h50’12 
  • 12. Gert jan Timmerman, 10h02.19 
  • 30. Jentel Van Run, 11h41’06 
  • 50. Fabian Ferretti, 12h39’40
  • 56. Kurt Dhont, 12h50’14 
  • 58. Guuillaume Caeymax12h52’32 
  • 67. Benjamin Reichman, 13h17’33 
  • 80. Tom De Gelder, 13h35’53.