L’opération "J’me bouge pour mon club", qui se terminera ce dimanche 30 août à 18 heures, rencontre actuellement un énorme succès. Quelque 40 000 participants se sont mobilisés et 350 clubs ont déjà obtenu la prime de 1 000 euros promise à tous ceux qui réuniraient plus de 50 participants et boucleraient plus de 1 000 kilomètres en l’espace de 15 jours.

Cette initiative a été lancée au cœur de l’été par l’ASBL Sport et Santé avec le soutien de la ministre des Sports, Valérie Glatigny, et l’Adeps. Les annonces d’annulation des différents rendez-vous sportifs pleuvaient alors littéralement sur une Belgique sportive totalement désœuvrée.

Bien sûr, tout le monde comprenait l’urgence de ces mesures prises pour des raisons sanitaires. Le déroulement de la plupart des grands événements sportifs implique effectivement une promiscuité qui est incompatible avec les règles de distanciation sociale. Face à une telle situation de force majeure, les organisateurs ont été rares à se plaindre.

Au sein des clubs et des fédérations, on a aussi su faire preuve de résilience, quand bien même cette mise au repos forcée était, pour beaucoup d’amoureux du sport, vécue comme une épreuve douloureuse.

Là-dessus sont venus se greffer un tas de problèmes économiques ! On a peut-être moins parlé de ces difficultés financières-là comparées à d’autres secteurs d’activités : l’Horeca ou le monde du spectacle, par exemple. Mais l’arrêt des compétitions et des entraînements s’est aussi soldé par un manque à gagner considérable pour les clubs et donc des équations pécuniaires impossibles à résoudre : plus de location de terrain, plus d’inscriptions aux différents tournois, plus de recettes de buvette. Alors que les dépenses, elles, couraient presque comme à l’accoutumée.

Il fallait donc venir en aide à ces structures sportives afin qu’elles puissent surmonter cette phase difficile et reprendre progressivement l’ensemble de leurs missions. D’où cette opération "J’me bouge pour mon club" présentant le double avantage d’encourager la pratique sportive et de permettre à chacun de marquer son attachement à un club en soutenant ses couleurs.

Chaque kilomètre compte !

En pratique, le challenge consiste pour les clubs à recruter des coureurs ou des marcheurs, additionner les kilomètres parcourus par chacun, atteindre un minimum de 1 000 km et décrocher ainsi la promise de 1 000 euros.

La première phase, celle de l’inscription des clubs, est évidemment terminée. En revanche, on peut encore participer. Pour cela rien de plus simple. Il suffit de se rendre sur le site j’mebougepourmonclub.be et de choisir dans la liste des clubs inscrits celui auquel vous désirez verser symboliquement vos kilomètres. Le challenge est ouvert à tous ! Pas besoin d’une licence pour y prendre part. Tout est aussi totalement gratuit. À noter que, lors de l’inscription, chaque participant a la possibilité de faire, s’il le souhaite, un don d’argent au club de son cœur.

Une semaine avant la date de clôture du défi, les chiffres donnent le tournis. Plus de 600 clubs sont référencés, lesquels représentent 47 fédérations. Tous ensemble, ils réunissent plus de 40 000 personnes qui ont déjà accompli plus de 700 000 kilomètres.