Sur le papier, le "choc" était déséquilibré. L'an dernier, le jeune Norvégien a couru cette distance en 27:54, tandis que Jornet (NDR: 3 victoires à l'UTMB, 2 ascensions réussies du Mont Everest...) ambitionnait juste un 29:30 avant le départ, un chrono basé sur un 29:42 couru voici peu à l'entraînement, juste après qu'il ait couru un kilomètre vertical (1000 mètres de D+) en 29:57.
Au bout du compte, l'Espagnol a finalement franchi la ligne en 29'59, en 18e position. Vainqueur: le Norvégien Zerei Kbrom Mezngi en 28'20 (abandon de Jakob Ingebrigsten tandis que son frère Filip terminait en 29'03) .
Reste maintenant à voir si Kilian Jornet sera au départ du marathon de Valence le 6 décembre prochain, comme certaines rumeurs insistantes le laissent à penser... (EV)