Après Breaking2 sur marathon, voici Breaking20 sur l’UTMB. Moins de 20 heures pour boucler les 170 km et 10000 mètres de dénivelé positif du parcours de l’UTMB, c’est l’objectif du défi que s’est fixé l’Espagnol Pau Capell.

S'il est toujours difficile de comparer une édition à une autre vu l'évolution des conditions, cela constituerait un nouveau record depuis que le tracé a été revu en 2015. Les 19h01 réalisés par le Français François D'Haene en 2017 pourraient être considérés comme la référence actuelle vu le niveau particulièrement élevé de cette édition mais le parcours avait dû être quelque peu modifié en raison des intempéries cette année-là.

Cet exploit de passer sous les 20 heures (pour 20h19 voici un an lors de son succès), Pau Capell tentera de le réaliser en solo et face à lui-même vu l’annulation de l’édition 2020 de l’UTMB.

"En off ou en on, je veux courir cette course, c’est une façon de compenser la frustration de l’annulation, que je comprends. L’UTMB est la course la plus importante au monde et je voulais, malgré les circonstances, relever ce challenge", a indiqué Pau Capell avant de s’élancer de Chamonix, ce jeudi sur le coup de 20h (et non vendredi comme initialement prévu en raison d’une météo peu encourageante attendue ce week-end. "Et je souhaite effectivement établir un nouveau record, après mes 20h19 de l’année dernière. Avec le confinement, l’entraînement fut compliqué. Mais j’ai beaucoup travaillé pour être prêt, sans pour autant avoir beaucoup de repères."

L’athlète du team The North Face, 29 ans, sera évidemment entouré d’une équipe pour la logistique. Mais il devra composer avec une atmosphère bien différente de celle qui règne habituellement la dernière semaine du mois d'août sur les sentiers aux alentours de Chamonix et sans la concurrence des autres élites du trail mondial pour le tirer.

"Sans doute qu’il y aura un peu de monde sur les sentiers à cette époque de l’année. Mais cela risque aussi d’être long à certains moments. Mais j’ai tout prévu et je me suis préparé une playlist pour courir en musique…"
(rires)



À l'instar de Pau Capell, bien d'autres coureurs ont choisi de rallier Chamonix en cette semaine habituellement consacrée à l'UTMB. Parfois pour s'attaquer à d'autres records, comme celui d'un relais mixte à 4 intitulé le "On TMB Challenge", ou, plus simplement et à défaut de pouvoir s'élancer en course, pour (re)découvrir des sentiers qui constituent le Graal pour de nombreux amateurs de trail.