La Spartacus Run s'est déroulée pour la première fois en 2016. Depuis, elle s'est developpée pour attirer chaque année des milliers de personnes à Boom, au sein du Domaine récréatif De Schorre. Après avoir dû faire l'impasse en 2020 en raison de la crise sanitaire, cette course à obstacles est de retour ce samedi. En 2018, elle avait attiré jusqu'à 10000 personnes en l'espace de deux jours.

Si ce chiffre ne sera pas atteint cette fois, des milliers de participants se mesureront à nouveau à plus 25 obstacles, sur lesquels les organisateurs travaillent à l'installation depuis le début du mois d'octobre.

Parmi ceux-ci, on retrouvera inévitablement Le "Tobogaaaaaaaaan". Une piste de glisse longue de 8 mètres qui est depuis plusieurs années déjà l’un des moments forts des parcours, qui se déclinent en un 10 et un 16 km. The Jump est l'un des autres obstacles attendus. L’organisation a encore ajouté un mètre supplémentaire cette année pour un saut de 4 mètres de hauteur.

© Golazo

© Golazo

Une équipe de près de 600 bénévoles, plongeurs et stewards sera de la partie ce samedi au sein du Domaine récréatif De Schorre, qui accueillera là son premier événement grand public de l'année

Début septembre, après avoir dû être annulée en 2021, la Sand Race, autre populaire organisation de courses à obstacles en Belgique, avait pu retrouver son terrain de jeu au sein de la Sablière de Mont-Saint-Guibert.