En mars dernier, ce fut un véritable coup de massue sur la tête des organisateurs du Dernier Homme Debout (DHD), populaire format de course à élimination qui se tient à Andenne. L'épreuve, approuvée quelques jours avant par les autorités communales, était annulée après un dernier avis de celles-ci. Nous étions le vendredi 13, soit la veille du lancement de la troisième édition.

"Nous avons d'abord pensé à postposer en octobre", nous explique David Bertrand, cheville-ouvrière du projet. "Pour diverses raisons, notamment les reports des autres courses et les chasses, nous avons vite abandonné l'idée. 2020 resterait une année blanche..."

Depuis, l'intérêt propre du Dernier Homme Debout, plus la publicité qui a été faite récemment autour du titre officieux de champion du monde sur ce genre de concept décroché par la Belgique, ont créé une (encore plus) envie de vivre cette course au sein de la communauté des coureurs. Pour rappel, le concet du DHD est de réaliser une boucle de 7,3 km et de 286 mètres de D+ en moins de 60 minutes. Et de répartir à chaque heure pile pour une nouvelle boucle. Le vainqueur étant donc le dernier coureur à rester en lice.Beaucoup se posent donc des questions sur ce qu'il va se passer en 2021...

"Deux choses importantes à savoir", reprend David Bertrand. "D'abord la date, qui a été fixée avec un départ le samedi 20 mars 2021. Ensuite, les autorités communales, que nous avons rencontrées voici peu, sont toujours à nos côtés. Donc, sous réserve de l'évolution de la situation sanitaire, la 3e édition aura bel et bien lieu."

Les participants ayant payé pour 2020 seront bientôt contactés par mail pour qu'ils confirment/infirment leur dossard pour 2021. Ils auront ensuite 15 jours pour se prononcer.