Le protocole en matière de pratique sportive à l'extérieur interdit les compétitions en Fédération Wallonie-Bruxelles. Un terme interprété différemment selon le lieu où vous vous trouvez et qui suscite beaucoup de débats et commentaires.

Ainsi, après trois premiers rendez-vous à Dinant, Manhay et Stavelot, le populaire concept des Trail Series a dû faire face à un refus en dernière minute ce mercredi avant le début de l'épreuve de Namur, prévue du 17 au 25 avril.

Le problème? La présence d'un chronométrage et d'un classement en ligne. Aucun regroupement n'est pourtant prévu lors d'une épreuve étalée sur plusieurs jours et pour laquelle toutes les formalités administratives sont faites en ligne. Bref, une sortie "off" comme on peut en faire entre amis, sauf que la performance est chronométrée et le parcours balisé.

Ce jeudi, après une contre-proposition de l'organisation, le bourgmestre de Namur Maxime Prévot a annoncé le feu vert pour la tenue de cette étape namuroise du Trail Series, mais sous un format adapté. Soit sans chronométrage ni classement. Comprenne qui pourra l'impact que cela pourrait avoir sur le plan sanitaire... 

"Pour le reste, rien ne change. Les parcours seront balisés et il y aura une arche de départ et d'arrivée", explique Florian Badoux, pour Sport & Tourism Promotion, avec une pointe d'amertume. "Vu les circonstances, nous ferons un effort particulier pour encore accueillir mieux les coureurs et les choyer. J'espère qu'ils comprendront que l'absence de chronométrage est indépendante de notre volonté."

Un concept à succès

Le concept Trail Series rencontre un grand succès depuis son lancement au début du mois de mars. Il s'agit chaque fois de quatre parcours balisés et chronométrés, accessibles après inscription et de façon libre une semaine durant. Bref, une compétition adaptée aux circonstances sanitaires.

"Nous sommes très heureux de l'engouement", reprend Florian Badoux. "Et on se réjouit que l'Horeca puisse rouvrir, afin de pouvoir rendre plus conviviale l'après course."