En février dernier, Manuela Soccol avait remporté le "102 km" du Tarawera ultra New Zealand, épreuve de la Coupe du monde d'ultra. Superbe performance pour la Limbourgeoise, double vainqueur des 20 kilomètres de Bruxelles (2015 et 2016), connue aussi pour ses participations aux Jeux de Rio et aux Mondiaux de Doha sur marathon (record personnel à 2h37'09).

Ce samedi, elle sera clairement la favorite du National d'ultra trail entre Trois Ponts et Spa, sur la 2e moitié du parcours de l'UTDS qui démarrera lui aussi samedi, plus tôt (de Spa). On l'aurait même bien vue faire une très belle place au scratch mais son entraîneur a tempéré les enthousiasmes sur les réseaux: "Manuela ne se donnera pas à fond. Il s'agira ici d'un gros entraînements avant un 100 km sur routes disputé en Angleterre au mois de septembre", a-t-il insisté.

Chez les hommes, pour ce National, on citera les noms de Vincent Siringo, de Stijn Van Lokeren, de David Liviau (champion de Belgique sur 100 km en 2018), voire du local Christophe Grifgnée.

Pour ce qui est de l'UTDS (Ultra Trail des Sources) proprement dit (159 km, 4130 D+, 160 participants), le favori tout désigné semble être le Malmédien Ludwig Lefebvre (marathon en 2h22'). Reste à voir comment il négociera une distance quasi quatre fois plus grande que sa distance de prédilection, ainsi que la fatigue et les tracas d'alimentation et de pieds.

Face à lui, Fabian Magnée (ex-top 30 sur les 90 km du Mont Blanc) et l'Italien Luca Papi

© dr