Running

Lawrence Cherono a remporté le 123e du marathon de Boston, lundi dans le Massachusetts. 

Au terme des 42,195 kilomètres de course et d'un final haletant, le Kenyan de 30 ans a signé un temps de 2 heures, 7 minutes et 57 secondes (PB: 2h04:06), devançant de deux secondes l'Éthiopien Lelisa Desisa (2h07:59) et de dix son compatriote Kenneth Kipkemoi (2h08:07).

Chez les dames, le sacre est revenu à l'Éthiopienne Worknesh Degefa, qui s'est imposée en 2 heures, 23 minutes et 31 secondes (PB: 2h17:41). Degefa, qui signe son succès le plus significatif à 28 ans, a devancé la Kenyane Edna Kiplagat (2h24:13) et l'Américaine Jordan Hasay (2h25:20). Lauréate en 2018, l'Américaine Desiree Linden a dû se contenter de la 5e place après 2 heures et 27 minutes d'effort.

Le marathon de Boston, plus vieux marathon annuel du monde, fait partie du World Marathon Majors avec les rendez-vous de Tokyo, Londres, Berlin, Chicago et New York.

Cinq ans après la tragédie qui a vu trois personnes perdre la vie dans l'explosion d'une bombe proche de l'arrivée, le marathon de Boston a rassemblé plus de 30.000 coureurs malgré un temps maussade sur la côte est des Etats-Unis.