Gelmisa s'est imposé de justesse au terme des 42,195 km, en devançant sur la ligne Tura (2h05:10) et Amdouni (2h05:22).

Amdouni a amélioré de plus d'une minute le record de France établi en 2003 par Benoît Zwierzchiewski dans ce même marathon de Paris.