Hanne Verbruggen a couvert en 2h35:01 le marathon de Valence, dimanche, terminant à la 25e place finale.

Elle a amélioré de plus de quatre minutes son précédent record personnel, établi en 2h39:03 lors de sa 6e place le 28 avril de cette année au marathon de Düsseldorf. Avec ce 2e chrono belge de la saison derrière les 2h31:25 de Nina Lauwaert à Berlin, l'athlète du VITA demeure toutefois encore loin du critère de sélection imposé par la Ligue belge (LRBA) pour les Jeux Olympiques de Tokyo l'an prochain, qui a été fixé à 2h30:15.

Verbruggen, malgré son modeste record personnel, évoquait à haute voix une qualification olympique. Elle est en pleine forme depuis plusieurs semaines maintenant, et a brillé lors des trois premiers épreuves de la CrossCup.

A Valence, elle a pris des risques et est partie très vite, à mi-parcours elle est passée en 1h14:41. Dans la deuxième moitié de course, elle a dû ralentir sérieusement, mais n'a jamais craqué et a ainsi signé un beau record personnel.

Hanne Verbruggen effectuera en avril une seconde tentative de réaliser les minimas en vue des Jeux Olympiques. Elle n'a pas encore choisi le lieu.