Les organisations de trail, pratique qui rencontre un intérêt sans cesse croissant de la part de la communauté des coureurs, n’échappent pas au marasme actuel qui touche la course à pied en compétition, même si elles souffrent moins que l’ensemble du secteur. 

De 477 participants en moyenne sur chaque événement en 2019 sur les cinq premiers mois de l’année, on est aujourd’hui passé à 373 (-22 %), selon les données communiquées par la plate-forme Betrail.run. 

Plus de 75 % des trails ont également accueilli moins de monde qu’en 2019. On relève aussi que 30 % des trails ont fait moins de 200 participants alors qu’ils n’étaient que 23 % à connaître ce sort en 2019. 

Dans le même temps - et cela vient atténuer la diminution moyenne constatée sur chaque événement, le calendrier des trails s’est alourdi. De 294 événements voici 3 ans (pour 908 distances au total), on devrait passer, au minimum, à 317 événements (1 111 distances) en 2022.

© IPM