De plus en plus nombreux sont les coureurs qui franchissent le pas pour s’équiper d’une montre GPS de sport. Est-ce dans un objectif d’amélioration de sa pratique sportive, à simple titre d’information sur son activité physique ou une source de motivation qui aidera à partager et comparer ses performances ? On tente de répondre à la question.

Un simple coup d’œil au sein d’un groupe de coureurs suffit pour s’en convaincre. Les montres GPS connectées de sport sont au poignet de presque tous les runners. Ce n’est pas une surprise en soi. À l’heure actuelle, tout le monde est (super) connecté dans sa vie de tous les jours. Il est donc logique qu’il en soit de même dans le sport et le monde de la course à pied en particulier.

Une communauté d’accros

Il suffit d’ailleurs de voir à quel point Strava, un site internet et une application de partage d’activités physique (et plus particulièrement de course à pied et de cyclisme), connaît un succès incroyable auprès de l’immense communauté des sportifs d’endurance à travers la planète. Il est possible d’y partager ses déplacements enregistrés via l’application dédiée ou un appareil GPS et de comparer ses performances avec des athlètes du monde entier. Un réseau social pour sportif de tous niveaux dont l’utilisation et la fréquentation sont en croissance constante. Les chiffres sont d’ailleurs complètement fous car le site compte plus de 50 millions d’inscrits et près d’un milliard d’activités partagées rien qu’en 2019.

Dans les faits, beaucoup de coureurs deviennent réellement addicts à ce partage de performances qui procure une sorte d’"ego boost". Chacun, après son dernier exploit, veut récolter le plus de "kudos" possibles, qui sont comparables aux "likes" sur facebook. Cela n’est pas conséquences sur la pratique. Les dérives seraient que cela pousserait les plus compétiteurs à repousser toujours plus loin leurs limites, parfois en dépit d’une pratique raisonnable et saine du sport. Une approche qui est également contre-productive sur le plan de la progression et de la performance.

Un véritable coach au poignet

En revanche, pouvoir avoir accès à un simple coup d’œil à des données objectives et fiables sur son activité physique et ses sorties permet de structurer son entraînement, d’éviter les blessures et d’atteindre ses objectifs. À ce niveau, les montres GPS connectées peuvent se révéler un véritable atout, en plus de fournir une masse d’informations permettant de quantifier sa pratique. La technologie actuelle met en effet à notre disposition des outils d’une sophistication telle que l’on a dans les mains des informations d’une précision extrême. Un moyen de structurer son entraînement et d’avoir une meilleure capacité d’évaluer ses efforts et ses capacités physiques. N’en oublions cependant pas que l’analyse de ces données et leur interprétation ne sont pas à la portée immédiate de tout le monde et qu’il faut aussi pouvoir prendre cela avec précaution et une certaine distance. N’est pas médecin, kiné ou préparateur physique qui veut…

Et le plaisir dans tout ça ?

La course à pied, c’est l’évasion ! Mais il est difficile de s’évader et de profiter d’un moment pour soi lorsqu’on est rivé en permanence sur l’écran de sa montre, aussi grand soit-il. Un phénomène que l’on constate de plus en plus dans les faits car beaucoup de coureurs sont tout simplement devenus dépendants de ces données fournies par leur montre : estimation du VO2max, allure au kilomètre, nombre de pas par minute, fréquence cardiaque… Des éléments intéressants et pouvant être importants mais qui relèguent parfois au second plan le plaisir simple de la pratique du sport. Celui pour lequel l’énorme majorité des runners enfilent ses baskets.

Écoutez votre corps avant votre montre

Aujourd’hui, les montres de sport sont abordables et on peut compter sur la fiabilité des données, même sur les modèles d’entrée de gamme. Ces montres peuvent servir de moyen de motivation, d’aide à l’optimisation de ses activités physiques, ou encore juste comme outil de mesure. Le tout est d’utiliser la technologie au service du sport et éviter qu’elle en prenne le dessus ! Même la meilleure montre au monde ne remplacera jamais l’écoute de son corps et de ses sensations.

CONTENU PUBLICITAIRE DE MARQUE