Nicola Bucci et Florent Caelen seront les deux seuls Belges présents aux Açores pour le Golden Trail Championship. Le premier parce qu’il s’est distingué sur le circuit Salomon 2019 (3e place finale), tandis que le second - qui restait dans l’attente du résultat d’un test Covid ce mercredi - est allé chercher son ticket aux Pays-Bas avec un meilleur chrono sur un segment Strava d’un peu plus de 30 km.

Depuis un podium au Festival trail de Montreux en juillet (3e derrière les Français Bonnet et Gosselin), Nicola Bucci n’a plus couru en course. La faute au Covid. Mais pas que. "À Montreux, je suis tombé sur un genou et mon talon a bien tapé sur une pierre, causant une aponévrosite", nous expliquait le Naninnois lundi avant de s’envoler. "Je n’ai plus su courir pendant un mois. J’ai juste pu faire du vélo. En fait, cette course, je n’ai pu bien la préparer que durant cinq semaines."

Le champion de Belgique de trail 2019 a du mal à savoir quel rôle il pourra jouer sur place, vu sa préparation compliquée mais aussi la nature du concept.

"Ce format est vraiment spécial. Si on laisse trop de force durant les deux premières étapes, on peut recevoir un coup de massue sur la troisième, qui nous verra partir de la mer, pour rallier le plus haut sommet du pays, à 2 600 mètres d’altitude. Il y a des montées de fous, à près de 40 %. Mais aussi des coupes à travers tout, de la boue et des portions de descente sur les fesses…"

Nicola Bucci veut surtout profiter de l’instant. "Ce sera une magnifique expérience. J’aimerais vraiment pouvoir accrocher des références sur l’une ou l’autre étape. Courir un moment avec quelqu’un comme Jim Walmsley, cela doit être top…"