L'Espagnol Kilian Jornet a abandonné ce vendredi soir alors qu'il n'était même pas à la moitié de sa tentative de record du 24 heures sur piste, en Norvège. Avec pour objectif de battre le record du monde de Yiannis Kouros établi en 1997 (303km506). Au moment de son arrêt, après un peu plus de 10h et 134,8 km, son allure avait quelque peu ralenti et il semblait perdre du terrain par rapport à la marque de Kouros.

Impossible de connaître vendredi soir la raison exacte du problème. On se rappelera simplement que voici un peu plus d'un mois, Jornet avait infirmé sa tentative, indiquant que ce ne serait pas raisonnable vu les douleurs qu'ils ressentaient aux jambes après toute cette période consacrée à la course à pied sur route ou sur piste. Ce n'est que voici peu qu'il était revenu sur sa décision.

Ce samedi, Salomon a indiqué par communiqué que le genou n'était pas la raison de son abandon.

"Kilian a éprouvé des vertiges, a arrêté de courir au milieu de son tour de piste et s'est assis par terre. Son retrait de la course n'est lié à aucune douleur au genou, comme cela a été supposé. Après avoir reçu des soins médicaux sur la piste, les professionnels de la santé ont déterminé qu'il était préférable de l'emmener pour d'autres tests. Ce (samedi) matin, il se repose à l'hôpital et il fera une déclaration plus tard dans la journée (de samedi)".

* Après 5 heures, Kilian Jornet était sur les bases de 329 km (si tant est qu'il conserve la même moyenne). Il est passé au marathon aux alentours de 3h01'.

* Kilian Jornet était passé à la barrière des 100 km en 7h23'06.