Après son chrono de 1h08.50 et sa 40e place aux 20 Km de Bruxelles quatre semaines plus tôt, Simon Semes, 31 ans, a encore frappé plus fort. Le coureur de Meix-devant-Virton est monté sur la 3e marche du podium au semi-marathon de Reims, en améliorant de plus d’une minute son record sur les 21,1 km, l’abaissant de 1h12.30, une marque établie à Nancy il y a un an, à 1h11.28.

Bruxelles m’a mis en confiance, j’espère descendre sous les 1h12' ”, déclarait-il avant la course ardennaise.

Simon Semes n’avait donc pas placé la barre trop haute, très loin de là même.

J’ai fait la course de ma vie, je n’en reviens pas. J’ai été dans le groupe de tête jusqu’au 12e km, en compagnie notamment d’un professionnel, le Français François Barrer, futur vainqueur en 1 h08.53, se félicite le protégé de Justin Mahieu. Avec une voiture et le chrono affiché sur celle-ci devant moi aussi longtemps, j’avais l’impression d’être dans la cour des grands. Je finis encore très bien, j’ai réussi à maintenir un rythme très constant. Je termine à 34 secondes du deuxième, Mohammed Abder Akem, et une bonne minute devant le quatrième. ”

“Je dois en profiter ”

Simon Semes entend surfer sur son état de forme. “Je dois en profiter pour enchaîner les courses, clame-t-il. Je discute avec Justin (Mahieu) pour planifier la suite de ma saison. Je referai notamment un 10 km. J’ai déjà couru en 31.33 lors d’un test, mais mon record officiel est de 32.28.