Les joggeurs ont terminé le parcours comme prévu avec convivialité et froid.

La 32e édition des Relais Givrés, cette organisation que l’on doit au club de jogging et triathlon Les lendemains de la veille, a une fois de plus tenu ses promesses. Un grand moment de convivialité et des températures proches de zéro pour bien coller au nom de l’événement. De quoi ravir les plus de 250 équipes inscrites pour l’occasion, mais aussi les organisateurs. 

"Les Relais Givrés, c’est l’une des courses à pied les plus conviviales de la Région bruxelloise, une course où l’esprit d’équipe passe avant l’exploit personnel. Le secret du succès de notre événement, c’est le principe d’une course à plusieurs, en relais, qui appelle de la solidarité et des encouragements entre les coéquipiers et qui amène donc plein de bonne humeur sur le parcours. C’est l’occasion saisie par des groupes de joggeurs, des membres d’une famille et des collègues pour faire une petite sortie sportive, afin de souder leurs liens dans l’effort", précisent les organisateurs.

Sur le parcours ou dans la zone de départ, les joggeurs se montraient tous impatients d’effectuer leur boucle individuelle et puis de terminer par une boucle en équipe. C’était notamment le cas de Natalia, Benoit, Alexandre, Mathieu et Nicolas, cinq joggeurs venus représenter les couleurs du Racing Club Bruxelles Triathlon. "On a l’habitude de venir ici depuis 4-5 ans et c’est la première fois qu’il fait beau. Grâce au froid, il n’y avait pas de boue sur le parcours et c’est plutôt appréciable", précise Mathieu.

Au-delà du parcours, il y a l’ambiance spéciale des Relais Givrés. De quoi les motiver à revenir d’année en année. "Il y a toujours une chouette ambiance, conviviale, bon enfant et sans prise de tête. Tout le monde est détendu, contrairement à d’autres courses plus stressantes."

C’est aussi l’un des premiers rendez-vous running de l’année à Bruxelles. De quoi s’offrir un petit décrassage après les fêtes. "Ça permet d’évacuer les excès des fêtes pour repartir sur de bonnes bases."

Le tout, en équipe, et pour défendre les couleurs du club. "Nous sommes une cinquantaine de membres du club, répartis aléatoirement dans les différentes équipes, de quoi renforcer les liens entre les membres."