J-3 avant les 20 Km de Bruxelles: comment bien gérer sa course

Catherine Lallemand, quatre fois lauréate de la course bruxelloise, nous livre ses dernier conseils pour ne pas rater le rendez-vous de ce dimanche 29 mai.

Le coup d'envoi de la 42e édition des 20 Km de Bruxelles, c'est ce dimanche. Si vous êtes inscrit, vous êtes normalement prêt, après une préparation de plusieurs semaines. Il vous reste à vous reposer, vous alimenter correctement d'ici à dimanche et à bien négocier votre course.

A ce sujet, Catherine Lallemand, aujourd'hui à la tête de C-Coachingaprès avoir notamment remporté les 20 Km à 4 reprises, nous livre ses derniers conseils pour ne pas passer à côté le Jour J.

1. Positionnez-vous dans le box qui correspond à votre temps estimé

"Il ne sert à rien d'aller se positionner dans un box qui ne correspond pas au temps que vous avez indiqué lors de votre inscription. Restez donc dans le box qui vous a été attribué, car cela est déterminé en fonction de votre chrono estimé. Cela va vous permettre de ne pas démarrer trop rapidement et justement de partir à l'allure qui doit être la vôtre."

2. Gare à l'enthousiasme du début de course

"Il faut savoir que les premières centaines de mètres des 20 Km de Bruxelles se font en descente et que beaucoup de coureurs tombent dans le piège d'un départ trop rapide. Conséquence, beaucoup craquent aux alentours du 10e kilomètre, sans avoir atteint leur objectif prévu avant la course. Mesurez donc votre enthousiasme."

3. Trouvez au plus vite votre vitesse de croisière

"Pour éviter l'épuisement dès la mi-course, il faut trouver au plus vite votre vitesse de croisière. Une allure travaillée à l'entraînement. Celle-ci doit être située entre 7 et 8 sur une échelle d'efforts de 1 à 10. En courant dimanche, vous allez probablement vous dire que c'est une allure trop facile pour vous lors des premiers kilomètres, mais sachez que c'est celle-ci qui vous permettra de mener à bien votre objectif travaillé à l'entraînement.

4. Voir le parcours dans son ensemble

N'oubliez pas que le parcours des 20 Km est assez compliqué, avec une alternance de montées et de descentes, notamment dans les tunnels de l'Avenue Louise. C'est vraiment à la sortie du Bois de la Cambre, une fois le 10e kilomètre passé, que la course va pouvoir se jouer. Jusque là, maintenez une allure qui vous semble facile avant d'accélérer quelque peu si vous vous sentez en forme. La dernière ligne droite après l'Avenue de Tervueren peut vraiment être très amusante si vous avez encore de l'énergie, avec énormément de monde sur les bords de la route. Mais ne négligez pas cette difficulté que constitue l'Avenue de Tervueren. Bref, partez cool, accélérez progressivement et lâchez tout dans les deux derniers kilomètres, une fois le sommet en vue."

Conseil #1

Conseil #2

Conseil #3

Conseil #4

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be