Julien Dethier a notamment remporté le Challenge Delhalle en 2019. Athlète au sein du Herve AC, l’athlète liégeois est aussi derrière le concept WeKom qui est né suite à l’absence de compétitions durant l’année 2020 et qui propose de s’opposer entre coureurs sur un même segment Strava prédéfini au cours d’une période donnée.

Au moment de lui demander le conseil qu’il souhaiterait partager avec l’ensemble des coureurs à pied, celui qui est également coach d’une section Start To Run évoque d’abord "le travail de la technique de course" avant se raviser et de souligner un autre point essentiel qu’il estime être une dérive qui touche trop de runners.

"J'aimerais souligner qu'il faut arrêter de vouloir s’entraîner tout le temps et à fond", glisse-t-il. "C’est un mal régulièrement constaté au sein, notamment, des coureurs débutants et trop motivés. Beaucoup courent trop souvent et, surtout, à une intensité trop élevée. Ceux là pensent bien faire mais c'est en fait tout l'inverse. Il ne faut en effet jamais négliger cette notion primordiale qu’est la progressivité dans la charge de l’entraînement mais aussi faire attention à ne pas effectuer des efforts trop intenses trop régulièrement."

Le chemin vers la progression passe en effet par une charge d’entraînement correctement calibrée mais aussi par du temps consacré à la récupération. "Un coureur qui ne pousse pas toujours son corps à sa limite et s’octroie des temps de repos ou des sorties plus calmes progressera plus vite et prendra plus de plaisir", termine-t-il.