Nouvelle épreuve en cette période plutôt chiche en organisations. Ce samedi 3 octobre verra en effet la naissance du premier semi-marathon de la Province de Liège. Le parcours en bord de Meuse sera l’occasion pour beaucoup de renouer avec la compétition après des mois d’abstinence pour cause de coronavirus. Certains profiteront peut-être même de l’absence de relief du parcours pour battre des records. On verra.

Mais ce ne sera pas la seule originalité de la matinée. L’organisation a prévu que les coureurs puissent se rendre en bateau depuis Liège jusqu’au départ à Visé. Pour cela, rien de plus simple. Au moment de son inscription, il suffit de cocher la case "navette fluviale" (voir détails ci-dessous). À l’issue de l’épreuve, ceux qui le souhaitent pourront également revenir à Liège en bateau, bouclant ainsi une matinée assez unique qui associe deux activités pourtant réputées aux antipodes l’une de l’autre : les voyages en bateau symbolisant la recherche d’un confort maximum alors que la course fait plutôt appel à des qualités comme la pugnacité ou le désir de surpassement.

Le mariage de l’eau et du feu

En raison de la crise sanitaire, un grand nombre d’habitudes ont dû être modifiées pour s’adapter aux normes en vigueur. À l’extérieur, ces règles sanitaires imposent par exemple de ne pas réunir plus de 400 personnes au même endroit au même moment (200 seulement à l’intérieur). En conséquence de quoi, les départs des courses ont été échelonnés par vagues tout au long de la matinée : 8 h, 9 h 15, 10 h 30 et 11 h 45. Dans un tel contexte, l’ordre d’arrivée perd évidemment toute son importance. Le classement des épreuves tiendra donc compte des performances de chacun calculées de façon personnalisée au franchissement des tapis de chronométrage.

Là encore, cela rompt avec la coutume. Alors, certes, on perd un peu d’émulation à courir les uns contre les autres. Mais cette disposition présente aussi des avantages. Ainsi des participants de niveaux très différents se partageront la route, ce qui permet des rencontres inattendues en cours d’épreuve ou aux arrivées.

Un bateau, trois distances

En marge du semi-marathon, deux autres courses ont également été prévues sur 5 et 10 km. Le 10 km emprunte le parcours du semi avec évidemment une boucle plus courte à effectuer. Pour le 5 km, ce sera plus original. Il démarre du Chalet à Lanaye, un lieu charmant qui héberge une association dont le but est de promouvoir les anciennes traditions : la fête du village, les cramignons, le célèbre enterrement de "Mathi l’ohe", etc.

Pour se rendre à l’endroit du départ, rien de plus facile. Le bateau embarquera tous ceux qui le souhaitent à partir du pont d’Haccourt à Visé. (Départ prévu à 9 h 45). Quant aux accompagnateurs, ils sont aussi les bienvenus (sous réserve des places disponibles). Quant à l’arrivée, elle est la même que pour les autres distances (10 et 21 km). Cela se fera devant le Mosa Bar ce qui assure de passer aussi un agréable moment après l’effort. En respectant le protocole Horeca. Évidemment !


En pratique

> Lieux et horaires de départ

21 et 10 km :  Départ depuis le trilogiport sur le canal Albert à Visé. Premier départ à 8 h, dernier départ à 11 h 45.

5 km :  Départ à 11 h 15 depuis le Chalet de Lanaye.


> Lieu d’arrivée

Le Mosa Bar (à 500 mètres du départ).


> Navette fluviale

Départ de la passerelle la Belle Liégeoise : 8 h.

Escale à Coronmeuse : 8 h 30.

Arrivée au Trilogiport à Visé : 9 h 30.

Départ du Trilogiport : 10 h.

Arrivée au Chalet de Lanaye : 10 h 30.

Départ du Chalet de Lanaye : 10 h 35.

Arrivée au Trilogiport : 11 h.

Départ du Trilogiport : 11 h 15.

Arrivée à Liège : 12 h 45.

Pré-inscription obligatoire sur le site :
zatopekmagazine.com