Test Cloudboom Echo : comme une nouvelle expérience du running

La marque suisse On Running propose depuis fin juin un nouveau modèle carbone ultra léger et taillé pour la performance sur une distance telle que le marathon. On l’a testé, peu avant le marathon olympique de Tokyo..

Test Cloudboom Echo : comme une nouvelle expérience du running
©On Running

Troquer son vieux vélo pour un nouveau cadre carbone peut donner ce curieux sentiment de changer de discipline tout en continuant à pratiquer le même sport. Tout semble plus facile et les réponses aux efforts se traduisent par un gain notable, tant dans les sensations que dans le chrono.

En quittant nos chaussures de route habituelles pour enfiler le dernier petit bijou présenté par la marque suisse On Running à la fin du mois de juin, nous avons eu exactement cette même sensation. Comme si, avec les Cloudboom Echo aux pieds, on entrait dans une autre dimension de la course à pied. Subitement, on a l’impression d’aller plus vite pour un effort équivalent. Ressenti confirmé dès la première sortie par notre montre connectée qui nous lâche un état de forme « +5 » alors qu’on est plutôt dans une période sans véritables éclats sportifs.

Avec cette version revue et corrigée des Cloudboom, qui étaient jugées auparavant comme trop radicales pour le grand public, On Running semble avoir visé juste pour se faire une place de choix dans l’univers convoité des chaussures visant la performance sur une distance telle que le marathon. Avec Tokyo et son marathon, en juge de paix, en ce début du mois d’août.

Test Cloudboom Echo : comme une nouvelle expérience du running
©On Running


Il faut aller de l’avant

Ce qui surprend directement une fois les chaussures aux pieds, c’est leur effet « rocker », cette sensation de basculement presqu’induit vers l’avant. Le pied à plat, l’avant de la chaussure ne touche d’ailleurs pas le sol sur ses 5 premiers centimètres. Et si, dans la continuité, on bascule l’avant du pied pour le faire entrer en contact avec le sol, le talon se retrouve à plus de 10 centimètres de hauteur. C’est dire l’effet de bascule !

Test Cloudboom Echo : comme une nouvelle expérience du running
©On Running

Tout ceci oblige clairement le coureur à attaquer avec l’avant-pied. Il n’y a pas d’autre choix, la chaussure perdant tout de son attrait lorsque, fatigue oblige, on ne parvient plus à la dompter pour faire place à une attaque talon par exemple. Sur un effort tel qu’un 42 km, il faut donc être prêt à dompter la bête sur la durée. Et donc être un adepte de cette façon de dérouler le pied. Prudence donc avant de foncer tête baissée.

Reste que cet effet « rocker » cumulé à la légèreté du modèle (243 grammes en taille 46) et à la présence bien visible de la plaque en fibre de carbone sous tout le pied semble réussir son pari, celui d’offrir une course à allure soutenue très économe en énergie, et ce sur la durée. Courir à bonne allure semble, tout d’un coup, plus facile.


De la performance, mais pas que...


En contrepartie, la Cloudboom Echo n’est bien sûr pas une pantoufle. Mais, franchement, elle offre un confort étonnant pour une chaussure visant cet objectif absolu de performance. Le fit, à la fois design, fin et léger, s’ajuste parfaitement alors que l’amorti, bien que très faible sous l’avant pied, est beaucoup plus tolérant que sur la précédente version de la Cloudboom. Tandis que la technologie Cloudtec, ces plots alvéolés qui composent la semelle et qui s’adaptent aux contraintes de la course, offre le compromis parfait pour ce type de chaussure orientée performance entre dureté et souplesse.

Revers de la médaille dans la course à la performance et au poids le plus léger possible, la stabilité de la Cloudboom Echo nous semble être son principal point faible, ne permettant pas d’erreur au niveau des appuis sous peine de voir le pied se dérober. Nouvelle preuve que ce modèle, ayant une certaine exigence, s'adresse à ceux qui ont "du pied". 

Test Cloudboom Echo : comme une nouvelle expérience du running
©On Running


On aime

  • L’expérience offerte
  • Sa performance
  • Son look. Une réussite
  • Son confort pour une chaussure de ce type


On n’aime pas

  • Son manque de stabilité
  • Son prix

Fiche technique en bref

  • Modèle : On Running Cloudboom Echo
  • Poids mesuré : 243 grammes en taille 46
  • Drop : 8 mm
  • Prix : 250 euros

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be