Test Hoka Bondi X : du carbone. Oui, mais pourquoi ?

La Bondi X est une excellente chaussure. Mais faire le choix de décliner cette valeur sûre de la gamme Hoka taillée pour l’endurance et l’entraînement dans une version carbonée ne nous a néanmoins que peu convaincus.

Test Hoka Bondi X : du carbone. Oui, mais pourquoi ?
©Hoka One One

L’innovation mène à tout. Même parfois à des choix qui nous semblent quelque peu schizophréniques.

La Bondi, valeur sûre de la large gamme Hoka One One, est réputée de longue date pour son amorti extrême au sein d’une marque qui fait du confort son leitmotiv. C’est la chaussure grand public par excellence, qui vous permet d’accumuler les kilomètres à l’entraînement, avec un look typiquement maximaliste "à la Hoka". Dans sa version classique, elle en est déjà à sa septième édition, preuve de l’accueil enthousiaste que lui réservent les coureurs.

Désormais, cette chaussure se décline en version "X", ce qui signifie chez Hoka qu'elle accueille une plaque de carbone dans la semelle. Avec, une fois chaussée, un résultat bien différent de ce qu'offrent les chaussures dotées de la technologie carbone taillées pour aller chercher un chrono sur marathon. Ici, Hoka veut fait rimer carbone avec confort. Le but est, selon la marque, de "démocratiser une innovation qui jusqu'à présent n'était accessible qu'aux coureurs pro". Mais, à notre sens, cela n'apporte pas une réelle plus-value au niveau de l'expérience de course. Le prix, lui, grimpe à 220 €.


D’excellente qualité, mais…

Ne nous faites pas dire ce que nous n’avons pas écrit. Le tout donne une excellente chaussure, avec cette impression de sécurité et de confort qu’offre la Bondi à ceux qui apprécient ce modèle. Le tout sur la durée puisque le léger surplus de dynamisme se maintient au fil des kilomètres malgré la fatigue apparaissant.

Mais on a quand même du mal à saisir l'intérêt d'avoir voulu "carboner" ce modèle qui avance avant tout un ADN (et qui le conserve) construit sur le confort et les sorties longues en endurance. D'autant que, dans la gamme des chaussures confortables et faciles à adopter dotées d'une semelle en carbone, il y avait déjà la Carbon X qui nous avait fait meilleure impression, avec une alliance réussie de dynamisme (268 grammes en 45, soit 40 de moins que la Bondi X) et de confort qui nous semble plus efficace pour tenter de faire rimer ces deux éléments a priori opposés en matière de chaussures de running. On nous rétorquera que la Bondi X peut convenir à des coureurs de plus de 85 kilos, ce qui est moins conseillé pour la Carbon X. Mais l'argument, à vrai dire, ne suffit pas à nous convaincre.

A un prix abordable, nous aurions vivement conseillé aux nombreux coureurs sur route étant à la recherche d’une chaussure pouvant tout faire de craquer pour cette Bondi X. Mais à 220 euros la paire – alors que la Carbon X 2 peut être dénichée sous les 150 euros (le Carbon X3 arrive sous peu…) -, autant opter pour sa version classique, non carbonée, ou une autre chaussure pouvant être dénichée à moins de la moitié de son prix.

Test Hoka Bondi X : du carbone. Oui, mais pourquoi ?
©Hoka One One

Fiche technique en bref

  • Modèle : Hoka One One Bondi X
  • Poids constaté: 308 grammes en taille 45 hommes
  • Drop : 5 mm
  • Prix : 220 €

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be