Test Ultra Glide : quand Salomon se maximalise

Voici une paire qui dénote dans l’univers de Salomon Running mais qui réussit son pari de proposer une chaussure accessible et confortable pour des longues distances.

Test Ultra Glide : quand Salomon se maximalise
©IPM

Avec un look maximaliste, l’Ultra Glide dénote dans la gamme Salomon. Si le drop (la différence de hauteur entre l’avant et l’arrière du pied dans la chassure) reste bloqué à 6 mm, la semelle, imposante, affiche 32 mm à l’avant-pied, et donc 38 à l’arrière. Et l’excroissance à l’arrière de la semelle n’est pas sans rappeler les derniers modèles Hoka, qui ne jurent que par ces semelles imposantes dans lesquelles les pieds viennent se nicher tel un pilote de F1 dans un baquet.

Le pari, ambitieux, de l'Ultra Glide, sortie à la fin de l'été dernier, est d’offrir une chaussure suffisamment tolérante pour pouvoir permettre à un plus large public de se lancer sereinement à l’assaut d’une longue distance. Car dans ce domaine, Salomon proposait jusqu’ici des modèles plutôt typés pour l’élite et pas toujours évident à appréhender, à l’instar de la S/Lab Ultra 3.

Un pari qui, après l’essai, est réussi. L’Ultra Glide est une bonne solution pour ceux qui veulent une chaussure à la fois rassurante et confortable pour se lancer à l’assaut d’une longue distance. D'autant que le prix (140 € lors de sa sortie) reste contenu pour la qualité proposée.

Pour qui?

  • Ceux qui veulent courir longtemps
  • Ceux qui privilégient le confort au dynamisme
Test Ultra Glide : quand Salomon se maximalise
©Salomon

Aborption >< dynamisme

Au niveau confort, cette Ultra Glide, sorte de Sense Ride 4 au look maximaliste, est une réussite. Quand on enfile la chaussure, on s’y sent bien, avec un fit précis mais plus large que sur d’autres modèles plus techniques. Le tendon d’Achille, entre autres, est confortablement soutenu. Et l’amorti, logiquement, est au rendez-vous. La Glide n’est pas une chaussure qui tape sur les cailloux par exemple. Elle les absorbe au contraire. Cela a, en contrepartie, inévitablement un impact sur le dynamisme et le ressenti que peut procurer une bonne qualité de pied sur un sol technique. La chaussure absorbe les chocs mais lisse les sensations.

Surprenamment légère

On a également été positivement surpris par le poids, plus faible qu’on l’imaginait, de cette Ultra Glide. 320 grammes en taille 46. C’est 13 grammes de moins que la Sense Ride 4 par exemple qui, visuellement, paraît bien plus légère. C’est aussi une quinzaine de grammes qu’une concurrente comme la On Running Cloudultra, qui poursuit grosso modo les mêmes objectifs que cette chaussure.

Le dynamisme, s’il ne nous a pas déçus, ne nous a pas surpris. Sur une courte distance et avec de bonnes jambes, ce n’est pas la paire que nous emmènerions par exemple. Par contre, elle est capable de vous accompagner longtemps sans qu’elle ne vous martyrise ni ne vous fasse comprendre que c’en est trop pour elle. Après, c’est à vous de répondre présent. Elle fera aussi le job pour une sortie cool ou en mode récupération, peu importe la distance.

Bonne accroche, mais le terrain belge exige plus

Quant à l’adhérence, même si la marque en fait l’un des points forts du modèle, il faut rester mesuré quand on regarde cela avec les yeux d’un pratiquant belge. L’accroche est parfaite sur sol sec, peu importe ce que vous avez sous les pieds. Mais au cœur de l’hiver, sur un sol détrempé et boueux, on tutoie vite les limites de la chaussure à ce niveau. Mais c’est le cas de pratiquement tous les modèles polyvalents, sauf ceux spécialement taillés pour la boue

Enfin, petit détail mais qui peut avoir son importance. Le système Quicklace propre à Salomon, qui permet un laçage rapide, est évidemment de la partie. Mais comme sur certains autres modèles, on regrette que la languette pour aller ranger ce lacet ne soit pas légèrement plus haute, histoire de faciliter l’opération, tant en début qu’en fin de sortie. Surtout quand la boue vient s’en mêler.

{{2}}

On aime

  • Son côté rassurant et fidèle dans le comportement sur la durée
  • Son poids, bonne surprise vu le gabarit
  • Sa bonne polyvalence générale
  • Son excellent rapport qualité/prix

On n’aime pas

  • Un dynamisme un peu trop mou pour les sorties où l'on veut repousser ses limites
  • Son adhérence sur sol boueux.

En bref

  • Modèle: Salomon Ultra Glide
  • Prix : 140 euros
  • Drop : 6 mm
  • Crampons : 4 mm
  • Poids : 320 grammes (taille 46)

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be