Test de la montre Kiprun500 by Coros : simplicité, efficacité et autonomie, à petit prix

Décathlon propose désormais une vraie offre sur le segment des montres connectées pour ceux qui souhaitent avoir l’essentiel au poignet sans délier les cordons de la bourse

Test de la montre Kiprun500 by Coros : simplicité, efficacité et autonomie, à petit prix
©Decathlon

Jusqu’à présent, franchir la porte d’un Decathlon pour s’équiper d’une montre running connectée n’était pas un réflexe qui allait de soi. Ou alors pour y jeter un œil aux prix proposés pour les montres de certains grands acteurs du marché.

Mais la donne a sans doute changé depuis peu avec la sortie de la Kiprun 500 by Coros, une montre qui positionne clairement Decathlon comme un challenger sérieux dans l’univers concurrentiel des montres running. Et qui dénote complètement avec ce qui était proposé par le passé (Kiprun 550, Kalenji HR 500…)

Son positionnement est clair : simplicité, efficacité, grosse autonomie et prix cassé pour s’ériger en must pour les coureurs sur route qui ne cherchent pas le superflu mais veulent un compagnon au poignet de qualité. Et le pari, proposé à 139 €, est réussi.

La Kiprun 500 by Coros vient clairement concurrencer des incontournables comme la Garmin Forerunner 55 (199€) ou la nouvelle Polar Pacer (199 €), voire même la Forerunner 245 (prix officiel 249 €) ou la Polar Vantage M2 (299 €).

Si le coup d’essai est une réussite, c’est parce que Decathlon s’est associé avec une référence telle que Coros. Le Kiprun 500 est, en fait, une Coros. L’application dédiée est la même et, à l’usage, la montre vous plonge dans l’univers de la marque chinoise. Sauf qu’il est inscrit Kiprun au-dessus de la lunette de l’écran. En de nombreux points, la montre rappelle d’ailleurs le Pace 2 du fabricant chinois, modèle qui a servi de base au développement de cette montre et qui permet à la marque d’attirer de nouveaux coureurs vers son univers.

Test de la montre Kiprun500 by Coros : simplicité, efficacité et autonomie, à petit prix
©Decathlon

L’autonomie, sa différence

Avec son boitier rond de 47 mm pour un poids de 48 grammes, la Kiprun 500 by Coros a un look de sportive. Ni haut de gamme, ni bas de gamme.

Au-delà de ça, la montre est capable d’apporter à la majorité des sportifs l’essentiel de ce qu’ils souhaitent. Un suivi GPS très fiable, les données classiques de suivi des séances (allure, km parcourus, chrono… - avec jusqu’à six champs d’affichage en même temps -) mais aussi un suivi de la fréquence cardiaque au poignet qui, avec les limites de la technologie, n’a rien à envier à la concurrence. On a aussi apprécié l’affichage possible de la cadence de course en cours de sortie. Bien sûr, à ce prix, il n’y a pas d’altimètre barométrique ni de suivi d’itinéraire mais on parle là d’un autre univers. Il n’y a pas non plus de conseils d’entraînement, ce qui n’empêche pas de pouvoir en programmer un par soi-même.

Test de la montre Kiprun500 by Coros : simplicité, efficacité et autonomie, à petit prix
©Decathlon

L’excellente surprise vient de son autonomie. 25 heures en suivi GPS, c’est excellent pour cette gamme de prix. Ca vous laisse le temps de voir venir, peu importe votre charge d’entraînement. C’est encore mieux pour le suivi en mode montre connectée, avec jusqu’à un mois sans passer par la casse recharge, là où beaucoup de montres de ce segment vous obligent à le faire, au minimum, une fois par semaine. Le tout avec une bonne intégration des notifications de votre smartphone.

Si le suivi au quotidien, avec les calories brûlées, le sommeil et la fréquence cardiaque, reste sans surprise par rapport à ce qu’on attend d’une montre sportive aujourd’hui, on a été positivement surpris par l’analyse proposée de la charge d’entraînement. En un coup d’œil, vous pouvez par exemple visualiser sur la montre des données vous présentant votre niveau de fatigue générale ou encore votre niveau de condition physique. Sans omettre que, en plus du running, il s’agit ici d’une vraie montre multisports, qui intègre notamment le profil triathlon, transition comprise.

Pour qui ?

Les traileurs et les profils plus "aventuriers" trouveront sans doute des limites dans cette montre, notamment en raison de l’absence d’altimètre ou de suivi d’itinéraire. Ceux qui aiment l’ultra regarderont aussi vers une gamme proposant une autonomie encore plus appréciable. Pour le reste, l’essentiel des pratiquants souhaitant disposer d’une montre de qualité à un prix contenu pour leur pratique de la course à pied ne seront probablement pas déçus par ce joli coup réalisé par Decathlon.

Test de la montre Kiprun500 by Coros : simplicité, efficacité et autonomie, à petit prix
©Decathlon

Fiche technique en bref

  • Modèle : Kiprun 500 by Coros
  • Prix : 139 euros
  • Poids : 48 grammes
  • Autonomie : 25 heures en suivi GPS ; 30 jours en mode montre connectées.

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be