Test Polar Pacer : l’efficacité, sans affoler les prix

Si la dernière montre présentée chez Polar n’apporte pas de réelles innovations, elle s’érige comme une nouvelle référence en matière de rapport qualité/prix, quitte à venir chambouler la gamme de la marque finlandaise elle-même.

Test Polar Pacer : l’efficacité, sans affoler les prix
©Polar

La Polar Pacer, on ne va pas le cacher, nous a surpris à sa sortie. Pas attendue, cette montre cardio GPS pour la pratique de la course à pied (mais aussi bien d’autres sports) est clairement venue redéfinir le positionnement des montres de la marque finlandaise qui, jusque-là, s'articulait entre l'Ignite 2, à l’entrée de sa gamme running, jusqu'à la Vantage (M2 ou V2), tout en haut.

Un chamboulement chez Polar

Pour moins de 200 euros (prix officiel, 199 €), la Pacer s’érige aujourd’hui comme une nouvelle alternative abordable pour les pratiquants qui veulent une montre accessible mais de qualité. Avec, à la fois, de la simplicité et tous les éléments et outils essentiels pour courir et progresser.

Une manière de répondre à l'offensive de Coros, qui, en collaboration avec Decathlon, est parvenu à sortir début 2022 une montre à petit prix capable d'offrir l'essentiel aux sportifs avec la Kiprun500 by Coros (139 €). Ou de venir faire de l'ombre aussi à la plus complète Coros Pace 2 (199 €), à la Garmin Forerunner 55 (199 €), voire à la Forerunner 255 (349 €) ou encore, plus « amusant », aux Polar Ignite 2 (229 €) ou Vantage M2 (299 €)

Pour schématiser cette Polar Pacer, on peut résumer son positionnement en une phrase : les qualités de la gamme Vantage pour le prix de l'Ignite 2.

Comme évoqué, cela vient clairement poser certaines questions puisque la montre fait de la concurrence, par exemple, à un modèle phare de la gamme Polar comme la Vantage M2. On ne voit tout simplement plus l'intérêt d’acheter cette montre vendue 100 euros plus cher vu le package offert par la Pacer.

Test Polar Pacer : l’efficacité, sans affoler les prix
©Polar

L’efficacité avant la nouveauté

Sur la Pacer, peu de nouveautés. On est clairement dans l’environnement Polar que l’on retrouve sur les dernières montres sorties depuis les premières Vantage. Tout au plus, un nouveau connecteur de recharge (plus petit et efficace), un nouveau capteur cardio optique pour le suivi de la fréquence cardiaque au poignet (un point fort chez Polar), et un test de marche... pour déterminer la VO2max et dont on se demande bien le réel intérêt et l’efficacité pour un public de coureurs. On notera même que, cette fois, la marque a choisi de ne pas opter pour un écran tactile. Si c’est l’innovation que vous cherchez, passez donc votre tour.

Reste que le package global fait de la Pacer Pro une montre performante (et suffisante) pour l'énorme majorité des coureurs. Avec notamment une autonomie de 35 heures en activités (à condition d'éteindre le rétro-éclairage automatique en cas de mouvement du poignet), et même de 100 heures en mode "économie d'énergie". Une autonomie bien supérieure à celle d'une Forerunner 55 par exemple (20 heures).

Le suivi et l'analyse de vos performances et de votre état de santé sont également largement suffisamment pour la grande majorité des personnes qui souhaitent avoir des indications sur leur forme, des suggestions d’entraînement au quotidien et garder un œil à tous moments sur leurs activités.

Test Polar Pacer : l’efficacité, sans affoler les prix
©Polar

Une version "Pro"

Au tableau de chasse de la Pacer, il manque quelques éléments pour en faire une montre typée "haut de gamme". Notamment pour ceux qui ont une pratique orientée trail ou triathlon. On parle ici du suivi d'itinéraire (pas de cartographie avec fond de carte chez Polar), d’un altimètre barométrique, de l’analyse instantanée de votre effort dans les montées (nommé Hill Splitter chez Polar) ou encore de la puissance au poignet. Autant de fonctions que l'on retrouve sur le modèle "Pro" de la Pacer, sorti au même moment et proposé à 299 euros. Là aussi une excellente alternative pour ceux qui ne veulent pas débourser les plus de 400 euros que demandent rapidement les montres avec suivi d’itinéraire ou altimètre barométrique.

On aime

  • L'excellent rapport qualité/prix
  • Un design simple et efficace, pour la ville comme au sport
  • Une bonne autonomie pour ce type de montre, avec une recharge rapide.

On n’aime pas

  • Le positionnement peu clair des montres à l'intérieur même de la gamme Polar
  • L'absence de réelles innovations

Fiche technique

  • Modèle : Polar Pacer (se décline en "Pro »)
  • Prix officiel: 199 € (299 € en "Pro")
  • Poids : 40 grammes (41 gr. En "Pro")
  • Coloris: noir, blanc cassé, pourpre et mauve (bracelet en silicone 20 mm interchangeable en un clic)

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be