Parmi les résolutions le plus souvent prises au moment de célébrer l’An Neuf, il y a celle de la perte de poids, que ce soit via une meilleure alimentation ou la reprise d’une activité sportive, voire les deux. Ce n’est pas pour rien que Garmin a profité de la fin d’année pour sortir, cinq ans après sa première mouture, l’Index 2, sa balance connectée revisitée.

Nous avons eu l’occasion de la tester, histoire aussi de débuter l’année sur de bonnes bases.

Par rapport à l’Index 1, il n’y a pas de révolution. Mais quelques améliorations appréciables et une prise en compte des petits défauts d’un premier modèle qui est resté relativement anonyme en comparaison avec la razzia effectuée par la marque avec certains de ses modèles de montres gps connectées.


Comment ça marche ?

L’Index 2 est une balance à impédancemètre. Au-delà de la mesure du poids corporel, l'impédancemétrie permet de mesurer, en faisant passer un courant de très faible intensité dans le corps, le taux de masse grasse d'une personne. Ici, la balance fournit également les données concernant la masse musculaire squelettique, la masse osseuse et le taux de masse hydrique.

Garmin n’est évidemment pas le seul à proposer ce type de balance. Il y en a bien d’autres, à des tarifs bien plus abordables que les 149 euros demandés pour ce modèle.

Mais l’Index 2, balance au look moderne et affiné (en noir ou en blanc), se distingue notamment par l’analyse graphique sur la durée sur les différentes données. Ceci via l’application Garmin Connect, où l’on retrouve tout l'écosystème existant de Garmin.

© Garmin

Les données sont synchronisées via wifi, ultra rapidement et sans aucune action après un premier appairage qui s’est effectué sans aucune difficulté dans notre cas. L’utilisateur principal peut inviter jusqu’à 15 autres personnes à utiliser sa balance. Ce qui peut être utile, par exemple, dans le cas du suivi d’une équipe sportive dans son ensemble par un coach ou un préparateur physique. Seul l’utilisateur initial peut cependant inviter d’autres utilisateurs, déjà actifs sur Garmin Connect. Ce qui alourdit un peu la procédure et rend l’usage de la balance moins intuitif.

A noter que, en fonction de votre poids, la balance reconnaît automatiquement chaque profil.


Les nouveautés

L’analyse graphique, à même l’écran de la balance mais surtout sur l’application Garmin Connect, est la plus belle avancée de cette version. En un coup d’œil, cela permet de voir, sur une semaine, un mois ou un an, l’évolution des différents indicateurs. Le tout, si on le souhaite, à mettre en relation avec un objectif de poids qu’il est possible de fixer. Ce graphique de l’analyse du poids sur les 30 derniers jours est également présenté, dans la foulée directe de la prise de poids, sur l’écran de la balance. Bien que d’une belle taille et d’une belle lisibilité pour tous les autres paramètres, il offre ici cependant juste une possibilité de visualiser une tendance sans s’y attarder.

© Garmin


Cet écran accueille également la couleur et propose, en plus de tous les indicateurs déjà présents, de nouvelles données comme la météo, l’heure ou la date. Des infos relativement anecdotiques à notre sens.

Le prix a lui aussi été adapté… à la baisse. Proposée à 169 euros en 2015, l’Index dans sa version 2 est aujourd’hui vendue 20 euros de moins. Garmin a compris que le tarif, élevé, était un frein à son succès. Reste que l’Index 2 demeure toujours parmi les plus chères du marché.

Pour le reste, l’Index 2, évolution et non révolution par rapport à la 1, reprend ce qui était déjà proposé sur le premier modèle.



Pour qui ?

La balance proposée par Garmin s’adresse en priorité aux (nombreux) utilisateurs d’autres produits de la marque américaine. Preuve en est, il faut passer par l’application dédiée de Garmin pour l’utiliser, même en tant qu’utilisateur secondaire. Si vous êtes déjà usager de cet environnement, ce produit s’intègre parfaitement dans la galaxie des produits et des services Garmin. Au point de devenir un incontournable pour le sportif connecté qui veut garder un œil au quotidien sur sa santé. Un profil qui, pour rester dans l’environnement Garmin, est prêt à débourser quelques euros de plus pour une balance d’excellente qualité mais qui est loin d’être la plus abordable du marché.


On aime

  • L’analyse graphique sur la durée sur l’application Garmin Connect;
  • Intégration parfaite avec l'écosystème existant de Garmin;
  • La facilité d’utilisation, dont un appairage très rapide lors de la mise en service;
  • La taille et la lisibilité de l’écran.

On n’aime pas

  • Le prix, moindre que la version 1 mais qui reste au-dessus de la concurrence : 149,9 €;
  • La complexité (obligation d’envoyer une invitation à une personne utilisant déjà Garmin Connect) pour permettre l’utilisation de la balance par plusieurs profils (jusqu’à 16, soit quasi une équipe de sport entière, excellent point).