Salomon a choisi de sortir de sa zone de confort depuis quelque temps déjà en s’attaquant, aussi, à la route. On l’a vu récemment avec la tentative de record du monde sur 24 heures de Kilian Jornet, équipé de la S/Lab Phantasm aux pieds. Une chaussure haut de gamme taillée pour la compétition.

Mais d’autres modèles, moins médiatiquement mis en avant, existent également, à destination d’un plus large public (à 160 euros tout de même). C’est notamment le cas de la Predict, dont la 2e version est sortie dans la seconde moitié de l’année 2020. Un modèle route plutôt orienté confort (mais pas uniquement) et pouvant soutenir de longues distances que nous avons eu l’occasion de tester ces dernières semaines.


Un visuel détonnant

A la prise en main, la Predict 2 détonne. On a désormais l’habitude des larges semelles extérieures mais celle-ci attire particulièrement l’attention par rapport à ce qu’on peut observer sur d’autres modèles. Visuellement, le talon a une allure de nuage de beau temps. Au toucher, on a même quasi l’impression de pouvoir manipuler de la pâte à modeler.

Le tout forme en fait un bloc semelle extérieur composé de plusieurs plates-formes qui a pour objectif de s’adapter aux sollicitations du coureur ou au terrain de jeu, tout en offrant un gros confort et une excellente stabilité. Une triple ambition affichée qui se retrouve bien dans l’essai que nous avons pu effectuer.

Pour rester sur le visuel, on émet ici quelques réserves sur le choix du colori, majoritairement blanc dans la version testée. Comme souvent dans ces cas-là, c’est du plus bel effet lors de la première sortie. Mais à la première séance pluvieuse, voire boueuse, la chaussure prend un coup de vieux qu’il est impossible de récupérer. Dommage vu son excellente adhérence qui lui permet de ne pas se limiter à des sorties sur route par beau temps. Heureusement, elle existe aussi dans une version blanche et bleue sans doute mieux taillée pour nos contrées. 

Reste que la Prédict 2, d’un point vue esthétique, ne passe pas inaperçue, ce qui est sans doute aussi un objectif recherché.

© Salomon


Une tenue de route surprenante

Etonnante visuellement, la Predict 2 l’est un peu moins à l’usage. L’amorti, sans excès, et la stabilité, excellente, sont au rendez-vous, mais les sensations demeurent relativement classiques par rapport à la curiosité que peut susciter le modèle lorsqu’on le découvre pour la première fois. Contrairement à ce qu’on aurait pu croire en voyant la semelle extérieure, l’amorti n’est pas excessivement souple, ce qui n’est pas pour nuire à son dynamisme

Ce qui fait son point fort, c’est la combinaison réussie entre un dynamisme préservé et le fait de pouvoir compter sur une excellente stabilité et une surprenante adhérence. Comme si, et c’est d’ailleurs la promesse de la chaussure, la Predict 2 avait la capacité à s’adapter à nos envies du jour ou à nos capacités.

Techniquement, cette sensation est, selon Salomon, la conséquence de la présence de plusieurs plateformes de soutien distinctes "qui répartissent l’amorti là où le coureur en a besoin et qui assurent une grande fluidité dans le geste vers l’avant". Par rapport au premier modèle, Salomon insiste d’ailleurs sur ce dynamisme renforcé grâce à la présence de la nouvelle mousse Infiniride dans la semelle intermédiaire.

© Salomon

Au niveau du chaussant, le confort est absolu, avec un excellent maintien du pied, sans aucune gêne ni sensation d’être trop à l’étroit.

Taillée pour la route, on a également été agréablement surpris de son comportement sur les sentiers non techniques. L’excellente stabilité de la chaussure s’y manifeste encore de façon plus remarquée alors qu’elle dispose, aidée par les différentes zones bien distinctes sous la semelle (gare aux petits cailloux), d’une bonne accroche par rapport à la norme des « routières ». On sent ici toute l’expérience trail de Salomon aux bénéfices de la route.


Pour qui ?

La Prédict 2, avec un drop de 8 mm et ses 305 grammes mesurés (taille 46), s’érige au final comme une chaussure facile à adopter, capable de séduire un large public adepte de la route et des sentiers secs et pas trop techniques. Ses spécificités la destinent avant tout pour des sorties moyennes ou longues distance, mais sa polyvalence lui permet d’être à l’aise dans de nombreuses situations, sans pour autant rentrer dans la catégorie des pantoufles en manque cruel de dynamisme ou des compétitrices. Une excellente solution intermédiaire qui peut à la fois être vue comme un atout pour ceux qui ne savent pas trancher mais aussi comme un défaut pour ceux qui cherchent une chaussure plus typée.


On aime

  • Du confort sans trop compromettre le dynamisme
  • Une adhérence au-delà de la moyenne
  • Un comportement étonnamment surprenant sur les sentiers non techniques

On n’aime pas

  • Le colori de sa version claire, trop blanc pour garder un look (sympa) sur la durée
  • Gare aux petits cailloux qui peuvent venir se coincer entre les différentes plates-formes qui composent la semelle. 


Fiche technique

  • Modèle : Salomon Predict 2
  • Prix : 160 €
  • Poids : 275 grammes en taille 45
  • Drop : 8 mm